La compagnie El AL

Compagnie aérienne nationale israélienne basée à l'Aéroport International David-Ben-Gourion, El Al a vu le jour en 1948, année de fondation de l'Etat d'Israël et de son vol inaugural reliant Tel-Aviv à Genève. Depuis lors, la compagnie El Al a développé sa flotte, qui comprend aujourd'hui 39 appareils, et étendu son réseau, couvrant une cinquantaine de lieux en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique. Faites un choix parmi les destinations proposées et réservez votre billet d'avion avec El Al.

En choisissant El Al, parcourez le monde en toute sécurité

Néanmoins, en conséquence de son statut de compagnie officielle, El Al n'effectue aucun vol le jour du Shabat et les jours de fête juives. Renommée pour sa sécurité, la compagnie aérienne israélienne a également été classée par l'IATA parmi les transporteurs aériens les plus efficaces du monde. Un vol avec El Al vous assure une prestation optimale.
  • El AL
  • El AL
  • El AL
  • El AL
  • El AL

Billets d'avion pas chers sur El AL (Tarifs à partir de, en classe économique)

Compagnie
Billet d'avion
Départ
Retour
Tarifs TTC
  • Vol Tel Aviv Budapest
    10/09/2017
    21/09/2017
    190 €
  • Vol Tel Aviv Kiev
    07/09/2017
    18/09/2017
    191 €
  • Vol Budapest Tel Aviv
    18/07/2017
    01/08/2017
    202 €
  • Vol Berlin Tel Aviv
    10/12/2017
    24/12/2017
    163 €
  • Vol Bruxelles Tel Aviv
    13/09/2017
    25/09/2017
    188 €
  • Vol Tel Aviv Bruxelles
    10/12/2017
    14/12/2017
    195 €
  • Vol Tel Aviv Larnaca
    10/09/2017
    22/09/2017
    87 €
  • Vol Tel Aviv Prague
    04/09/2017
    18/09/2017
    177 €
  • Vol Geneve Tel Aviv
    14/11/2017
    28/11/2017
    205 €
  • Vol Kiev Tel Aviv
    31/07/2017
    14/08/2017
    197 €
Voldiscount.com permet de trouver les tarifs les plus avantageux pour la réservation de votre billet d'avion El AL. L'agence est la référence pour économiser et comparer les tarifs de vols El AL discount. Pouvoir faire un choix réfléchi sans avoir à chercher pendant des heures et profiter des prix les plus bas, c'est l'avantage qu'offre Voldiscount.com pour votre vol sec sur la compagnie El AL. Grâce au comparateur de billets d'avion de Vol Discount, il suffit d'entrer une ville et ses dates et on trouve, en un clic, une multitude de possibilités de réservation sur El AL. Voyager sans se ruiner, c'est possible, et acheter un billet d'avion El AL avec un comparateur est la meilleure solution pour profiter des tarifs les plus bas du moment de la compagnie.

Actualités El AL et autres compagnies aériennes

  • Archive : 29/06/2015 08h00
    Une ligne Tel Aviv – Boston pour El Al

    Le 28 juin dernier, la compagnie nationale israélienne a lancé une ligne Tel Aviv – Boston. Boston-Logan devient ainsi le 4e aéroport des États-Unis qu’elle dessert après New York-JFK, Newark et Los Angeles.

    Trois rotations hebdomadaires (mardi, jeudi et dimanche) sont proposées par El Al entre Tel Aviv-Ben Gurion et Boston-Logan. Un Boeing 767-300ER d’une capacité totale de 108 passagers est en charge du transport. Il décolle de la capitale israélienne à 0h30 et de Boston à 21h (arrivées respectives à 5h45 et le jour suivant à 15h05). Le transporteur israélien se retrouve tout seul sur cette route. Grâce à un partenariat avec JetBlue Airways (partage de codes), il est en mesure de proposer à ses passagers des vols de correspondances vers 28 destinations aux États-Unis et aux Caraïbes via Boston.

    Il s’agit ici pour El Al d’un retour à Boston après environ 19 ans d’absence. Mais cette fois, la compagnie espère avoir plus de succès, surtout de la part des habitants de Boston désireux de découvrir Israël. Sur le continent américain, en plus des aéroports déjà cités ci-dessus, El Al dessert aussi celui de Toronto-Pearson au Canada, ce qui lui fait maintenant 37 rotations hebdomadaires vers cette partie du monde.

  • Archive : 28/02/2015 12h00
    Deux nouveaux arrivants entre la France et Tel Aviv

    Entre l’Hexagone et la capitale israélienne, deux compagnies, à savoir easyJet et Sundor, vont lancer une ligne chacune, la première en partance de Paris-CDG et la deuxième au départ de Nice.

    Entre les deux capitales, la low cost britannique easyJet proposera 3 vols par semaine (lundi, mercredi et samedi) à partir du 30 mars prochain. L’appareil chargé du transport observera les horaires suivants : le samedi, départ de Roissy à 12h et de Tel Aviv à 18h50 (arrivées respectives à 17h55 et 22h50) ; les autres jours, décollage à 12h20 à l’aller et à 19h10 au retour (atterrissages respectifs à 18h15 et 23h15). Il s’agit là de la huitième ligne opérée par easyJet à destination de Tel Aviv, après celles au départ de Londres-Gatwick, Londres-Luton, Manchester, Bâle-Mulhouse, Berlin, Rome et Milan, ce qui lui fait en tout 34 rotations hebdomadaires à effectuer.

    Concernant Sundor, la filiale low cost de la compagnie israélienne El Al, elle aussi, elle va lancer vers la fin de ce mois (le 29 plus précisément) une ligne entre la France et l’Israël, mais cette fois, avec un atterrissage à Nice-Côte d’Azur. Le Boeing 737-800 qu’elle déploiera sur cette route y effectuera 2 vols par semaine (jeudi et dimanche) avec un départ depuis l’aéroport israélien à 18h et depuis celui de Nice à 22h25 (arrivées respectives à 21h20 et le jour suivant à 3h25.

    Outre easyJet et Sundor, l’aéroport de Tel Aviv s’apprête également à accueillir la compagnie espagnole Air Europa qui compte y programmer 3 vols par semaine au départ de Madrid à partir du 30 mars.

  • Archive : 07/01/2015 11h00
    Les billets pour la liaison Tel Aviv – Boston sont disponibles à la vente pour El Al

    Inaugurée le 28 juin prochain, la ligne Tel Aviv – Boston d’El Al est d’ores et déjà proposée à la réservation. Boston-Logan deviendra le 4e aéroport desservi par la compagnie israélienne après Los Angeles, New York-JFK et Newark.

    À destination de Boston, El Al proposera 3 rotations hebdomadaires (mardi, jeudi et dimanche) en Boeing 767-300ER. Avec à son bord 208 passagers au maximum, ce dernier décollera de Tel Aviv-Ben Gurion à 0h30 et de Boston à 21h pour des atterrissages prévus respectivement à 5h45 et le jour suivant à 15h05. Le décalage entre l’heure d’arrivée à Boston et celle du décollage du retour est expliqué par le fait que la compagnie souhaite que son appareil s’immobilise à l’aéroport américain pour toute la journée.

    Sur cette route, El Al sera en situation de monopole, et grâce à un partenariat développé avec JetBlue Airways, elle pourra proposer à ses passagers des vols de correspondances vers 55 destinations à travers les États-Unis.

    À Boston-Logan, plusieurs autres compagnies étrangères (non américaines) ont récemment fait leur arrivée. Depuis 2012 en effet, l’aéroport a accueilli Copa Airlines, Japan Airlines, Hainan Airlines, Emirates Airlines et Turkish Airlines, en attendant les Cathay Pacific et WOW Air.

  • Archive : 01/04/2014 10h00
    UP prend son envol

    La compagnie nationale israélienne El Al compte aujourd’hui une nouvelle filiale low cost qu’elle a baptisée UP. Cette dernière a débuté ses activités le 30 mars dernier avec 5 liaisons internationales au départ de Tel Aviv-Ben Gurion pour commencer.

    Toutes les nouvelles lignes de UP comptent 11 vols par semaine (2 vols par jour du dimanche au jeudi, un seul le vendredi et aucun le samedi) hormis celle à destination de Larnaca où il n’est question que de 6 rotations hebdomadaires (pas de vol le dimanche). Pour cette liaison, les horaires des vols se détaillent comme suit : le samedi, départ de la capitale israélienne à 21h et de Chypre à 23h ; les autres jours, décollage à 16h à l’aller et à 18h05 au retour. Sont aussi présentes sur cet axe les compagnies Arkia et Cyprus Airways.

    Les autres lignes conduiront la low cost à Berlin-Schönefeld (départs à 6h20 et 17h20 ; retours à 10h55 et 21h55) où elle est en concurrence avec Lufthansa, Air Berlin, easyJet et Israir, à Budapest (départs à 7h05 et 20h30 ; retours 10h25 et 23h55) où elle affronte Wizz Air, à Kiev (départs à 6h45 et 18h35 ; retours à 10h25 et 22h55) où elle retrouve Ukraine International Airlines et enfin à Prague (départs à 7h15 et 17h15 ; retours à 11h40 et 22h15) où elle est en confrontation directe avec CSA Czech Airlines, Wizz Air et Smartwings.

    Au niveau de la flotte, UP dispose à l’heure actuelle de 5 appareils dont les Boeing 737-800 (180 places) chargés des dessertes ci-dessus. Pour ce qui est des tarifs, les passagers ont le choix entre deux catégories : UP Basic (franchise bagage de 6 kg en cabine) et UP Smart (bagage en soute, enregistrement gratuit, auto attribution de siège, accès au salon « King David » à l’aéroport de Tel Aviv, modification de réservations à coût moindre et service à bord).

  • Archive : 20/01/2014 09h00
    Davantage de lignes depuis et vers Israël

    Maintenant qu’Israël a ouvert son ciel, les compagnies aériennes, locales ou étrangères, se bousculent pour y programmer des lignes. Dernièrement, c’est El Al et Tarom qui se sont signalées.

    Pour la compagnie nationale israélienne, il s’agira d’un retour à Zagreb qu’elle desservira depuis Tel Aviv. La ligne sera inaugurée le 24 février prochain avec un vol par semaine (mardi) en Boeing 737-800. El Al annonce déjà un renforcement de cette ligne au mois de mars avec le rajout d’une autre rotation (toujours le mardi). Les horaires des vols seront variables. La ligne Tel Aviv – Zagreb, proposée par El Al en liaison saisonnière jusqu’en avril 2011, est aussi empruntée par Croatia Airlines.

    Autre compagnie intéressée par l’ouverture du ciel israélien, Tarom veut rajouter une autre ligne à destination de Tel Aviv après celle au départ de Bucarest. À partir de fin mars, la compagnie roumaine opèrera 2 vols par semaine en partance d’Iasi. Le B737-300 chargé du transport observera les horaires suivants : le lundi, départ de Roumanie à 11h40 et d’Israël à 15h45 ; le jeudi, décollage à 18h15 à l’aller et à 22h10 au retour.

    Les autres nouvelles lignes attendues ce printemps à Tel Aviv-Ben Gurion seront à mettre à l’actif d’Arkia, Ukraine International Airlines, Wizz Air, easyJet et Jetairfly.

  • Archive : 23/10/2013 12h00
    Une nouveauté et une reprise pour El Al

    Outre l’inauguration de la ligne Tel Aviv – Venise le 5 novembre prochain, El Al a aussi annoncé son retour à Larnaca (Chypre) au bout de 6 ans d’absence.

    Déjà présente à Rome et Milan, El Al s’apprête à rallier Venise et d’y opérer un vol par semaine (mardi) en Boeing 737-800 (148 sièges). Le départ depuis Tel Aviv-Ben Gurion est programmé à 9h30 et celui depuis Venise-Marco Polo à 13h50 (arrivées respectives à 12h40 et 18h35). Cette liaison est appelée à se renforcer progressivement avec le rajout d’une rotation supplémentaire vers fin-mars et une autre vers mi-juillet. La concurrence est inexistante sur cette ligne pour la compagnie israélienne.

    Par ailleurs, la ligne Tel Aviv – Larnaca figurera de nouveau sur le programme de vols d’El Al. Il sera question de 2 vols par semaine en B737-800. Le vol du mercredi part d’Israël à 18h30 et de Chypre à 20h45 (arrivées respectives à 19h45 et 21h55) ; celui du samedi est décalé d’une heure.

    Cet hiver, outre ces deux lignes, El Al projette aussi de renforcer quelques lignes, notamment celles vers Londres-Luton et Bangkok.

  • Archive : 24/01/2013 14h00
    Rajout de fréquences à Londres pour El Al

    La prochaine saison estivale sera l’occasion pour la compagnie israélienne El Al de programmer davantage de vols entre Tel Aviv et Londres. En effet, au lieu de 13 rotations hebdomadaires comme ce fut le cas cet hiver, son programme d’été en comportera 22.

    A l’heure actuelle, la ligne Tel Aviv – Londres compte déjà 16 vols par semaine (répartis entre Heathrow et Luton) ; El Al en proposera 17 d’ici mars prochain puis passera finalement à 22 rotations vers fin-juin. Notons que le programme d’été d’El Al prend fin au 31 août. On sait que la compagnie déploiera vers Luton des Boeing 767-300ER, des appareils qui ne sont pas encore en sa possession, mais qui sont attendus pour le mois de février. La concurrence sur cette ligne vient des deux compagnies britanniques British Airways et easyJet.

    Autres informations, la procédure « fast track » sera proposée aux voyageurs de la compagnie israélienne dans les aéroports anglais. En plus, en s’abonnant au Matmid Club, ils pourront jouir d’un nouveau salon. Tout ceci a été rendu possible grâce au renforcement de la coopération entre El Al et l’aéroport Londres-Luton.

    Pour rappel, El Al a conclu des accords de partage de codes et/ou des accords interligne avec American Airlines, Iberia, CSA Czech Airlines, Aerosvit, Swiss International, S7 Airlines, Vietnam Airlines et Air China.

  • Archive : 28/11/2012 10h30
    Tout va bien pour El Al

    La compagnie israélienne El Al a connu un troisième trimestre faste grâce notamment à une bonne gestion de ses dépenses. En effet, avec un chiffre d’affaires en hausse de seulement 0,6% par rapport à 2011 à la même époque, elle a pu dégager un bénéfice net de 37,4 millions de dollars, soit une hausse de 78,9% par rapport à l’année de référence.

    Dans le détail, le rapport présenté le 27 novembre dernier fait ressortir les chiffres suivants pour le troisième trimestre par rapport à celui de l’année dernière: 1,4 million de voyageurs transportés (une évolution de 5%), un taux d’occupation moyen de 84,5% (+ 2,1 points), des charges se montant à 458 millions de dollars (en baisse de 6,3%) et un bénéfice d’opérations de 62,5 millions de dollars (+150%). Aujourd’hui, El Al détient 31,9% de part de marché à Tel Aviv-Ben Gurion, soit 0,4 point de plus qu’en 2011. Il y a également le programme de fidélité de la compagnie baptisé « Frequent Flyer Club » qui compte désormais plus d’un million de membres (soit environ 138500 adhérents de plus).

    Selon le PDG de la compagnie M. Elyezer Shkedy, El Al doit ses bons résultats au plan de rigueur qu’elle a adopté visant à réduire les dépenses et qui l’a vu se séparer de 126 de ses salariés.

  • Archive : 16/09/2012 15h30
    El Al ne veut plus desservir Le Caire

    Dans un futur proche non précisé, la compagnie israélienne El Al mettra fin à sa desserte de la capitale égyptienne faute de succès.

    À en croire le quotidien israélien Maariv qui dit détenir l’information du PDG même de la compagnie, El Al songerait fortement à ne plus voler vers Le Caire à cause de la raréfaction des passagers entre Israël et l’Égypte. Cette décision, si elle est véridique, irait à l’encontre de l’accord conclu entre les deux gouvernements lors de la signature du traité de paix en 1979.

    Mais il semblerait que la compagnie est vraiment décidée à ne plus opérer la liaison puisque les recettes qui y sont réalisées n’arrivent plus à couvrir les coûts d’exploitation, surtout que cette ligne impose des contraintes de sécurité particulières. Mais rappelons toutefois que ces derniers temps, plus précisément depuis les troubles entrainés par le soulèvement populaire pour renverser le régime du Président Moubarak, il n’y a plus chez El Al une desserte régulière de la capitale d’Égypte, elle se contente d’y atterrir de manière intermittente.

    D’autres compagnies israéliennes comme Israir ou Arkia sont appelées à hériter de la ligne, mais ce ne sera pas aisé de les convaincre, au vu des résultats réalisés par la compagnie nationale.

  • Archive : 27/06/2012 15h00
    Deux destinations vietnamiennes et une française pour El Al

    La compagnie israélienne El Al est dorénavant en mesure de proposer à ses passagers des vols pour le Vietnam. Elle envisage également d’atterrir en France, plus précisément à Grenoble.

    Ayant obtenu l’aval du ministre israélien des Transports, El Al est en passe de devenir la toute première compagnie à faire la navette directement entre Tel-Aviv et le Vietnam. En effet, la compagnie envisage de desservir sous peu Hanoï et Ho Chi Minh Ville, cette dernière étant seulement proposée aujourd’hui via un accord de partage de codes avec Cathay Pacific, Vietnam Airlines et Thai Airways. Aucun autre détail n’a été, pour l’instant, apporté par El Al sur ces nouvelles liaisons.

    Par ailleurs, El Al songe à se renforcer en France avec la programmation de la ligne Tel-Aviv –Grenoble. Rappelons que le transporteur israélien propose déjà 16 rotations par semaine à destination de Paris et 4 à destination de Marseille.

    Toutes ses nouvelles lignes concrétisent la politique de « libéralisation du transport aérien » menée par le ministre des Transports, une politique qui l’a vu soumettre à l’Union Européenne un « accord de ciel ouvert ». Mais cette entente n’enchante pas trop les transporteurs locaux qui craignent d’être envahis par la concurrence.