La compagnie Gulf Air

Compagnie aérienne nationale du Royaume de Bahreïn, Gulf Air a été créée en 1950 en vue de représenter les pays arabes du golfe persique. C'est elle qui a été la première compagnie autorisée à atterrir à Riyad. S'étant développée au fil du temps, la compagnie aérienne Gulf Air opère aujourd'hui des vols internationaux sur trois continents. Réservez votre billet d'avion avec Gulf Air et relier l'une des 41 villes du Moyen-Orient, d'Asie, d'Europe et d'Afrique depuis sa base de l'Aéroport International de Bahreïn.

Choisissez la compagnie Gulf Air, pour que votre vol demeure un moment d'exception

Membre de l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) depuis 1984, elle est également certifiée IOSA, ce qui démontre la qualité et la sûreté de ses services. Gulf Air est, enfin, le sponsor officiel du Grand Prix de Formule 1 du Royaume de Bahreïn. Avec un vol Gulf Air, voyagez en toute sérénité.
  • Gulf Air
  • Gulf Air
  • Gulf Air
  • Gulf Air
  • Gulf Air

Vols Gulf Air pas chers (Tarifs à partir de, en classe économique)

Compagnies
Vols Gulf Air
Départ
Retour
Prix TTC
  • Vol Paris Peshawar
    04/12/2017
    15/12/2017
    771 €
Voldiscount.com permet de trouver les tarifs les plus avantageux pour la réservation de votre billet d'avion Gulf Air. L'agence est la référence pour économiser et comparer les tarifs de vols Gulf Air discount. Pouvoir faire un choix réfléchi sans avoir à chercher pendant des heures et profiter des prix les plus bas, c'est l'avantage qu'offre Voldiscount.com pour votre vol sec sur la compagnie Gulf Air. Grâce au comparateur de billets d'avion de Vol Discount, il suffit d'entrer une ville et ses dates et on trouve, en un clic, une multitude de possibilités de réservation sur Gulf Air. Voyager sans se ruiner, c'est possible, et acheter un billet d'avion Gulf Air avec un comparateur est la meilleure solution pour profiter des tarifs les plus bas du moment de la compagnie.

Avis Gulf Air : 14 / 20 (6 avis)
Votre avis sur Gulf Air :

Actualités Gulf Air et autres compagnies aériennes

  • 26/04/2016 14h00
    Gulf Air de nouveau à Dhaka en mai

    Le 30 mai prochain marquera le retour de Gulf Air à Dhaka-Shahjalal, aéroport où elle ne s’est plus posée depuis 3 ans. À partir de cette date, elle programmera une desserte de 5 rotations hebdomadaires au départ de Manama.

    L’Airbus A320 chargé du transport observera les horaires suivants : le lundi et le mercredi, départ de Manama à 1h et de Dhaka à 10h30 (arrivées respectives à 9h30 et 13h25) ; le mardi, le jeudi et le samedi, décollage depuis le Bahreïn à 20h pour un atterrissage au Bangladesh prévu le lendemain à 4h40 ; de là, l’appareil reprend la route à 5h40 pour une arrivée prévue à 8h35. Aucune concurrence directe ne sera à déplorer sur cet axe, mais Gulf Air retrouve à Dhaka les compagnies Emirates Airlines, Flydubai, Qatar Airways, Etihad Airways, Oman Air et Saudia.

    La demande se faisant de plus en plus insistante de la part de ses voyageurs ainsi que l’évolution positive de l’économie du Bangladesh a poussé Gulf Air à reprendre cette liaison, selon les explications de M. Ahmed Janahi, directeur commercial de la compagnie. M. Janahi est persuadé que, cette fois, la liaison sera un franc succès.

  • Archive : 29/12/2014 11h00
    Gulf Air : deux nouvelles lignes vers l’Arabie Saoudite, 4 nouvelles rotations vers Oman

    Deux destinations saoudiennes, à savoir Gassim et Taif, sont apparues sur le programme de vols de Gulf Air au départ de Manama (Bahreïn). La compagnie a également fait part de son intention de renforcer sa ligne Manama – Mascate en passant de 21 à 25 vols par semaine.

    La ligne Manama – Gassim sera lancée le 10 janvier prochain et fera l’objet de 4 vols par semaine (mercredi, vendredi, samedi et dimanche) en Airbus A320 (136 places, dont 16 en Affaires). Ce dernier prendra le départ depuis le Bahreïn à 9h35 et depuis l’Arabie Saoudite à 11h45 (arrivées respectives à 10h55 et 12h45). Pour la liaison menant à Taif qui comptera aussi 4 rotations hebdomadaires en A320 (deux vols le mardi, idem le jeudi), les horaires se détailleront comme suit : décollages depuis Manama à 1h10 et 14h05 (atterrissages respectifs à 3h10 et 16h05) et depuis Taif à 4h35 et 16h50 (atterrissages respectifs 6h15 et 18h30). Ces deux lignes ne souffrent d’aucune concurrence. Présente en Arabie Saoudite depuis 1950, Gulf Air y dessert également Riyad, Djeddah, Damman et Médine, apportant ainsi de la concurrence à la compagnie locale Saudia.

    Concernant la ligne Manama – Mascate qui fait aujourd’hui l’objet de 3 vols quotidiens, Gulf Air veut programmer un vol supplémentaire du lundi au jeudi, soit 25 rotations hebdomadaires à opérer. Cette ligne subit la concurrence directe d’Oman Air et celle indirecte de Turkish Airlines.

  • Archive : 14/04/2014 13h00
    Gulf Air de nouveau à Athènes

    Gulf Air a programmé un retour à Athènes pour juin prochain. Sa dernière desserte dans la capitale grecque remonte à plus de 2 ans.

    Plus précisément, la liaison Manama – Athènes sera reprise par la compagnie le 16 juin prochain. À partir de là, elle programmera 4 rotations hebdomadaires (lundi, mercredi, jeudi et dimanche) en Airbus A320ER. Avec au maximum 110 passagers à son bord, l’appareil décollera de la plus grande ville du Bahreïn à 11h10 et depuis la capitale de la Grèce à 16h55 (atterrissages respectifs à 16h10 et 21h05). Gulf Air est en situation de monopole sur cet axe, mais elle retrouvera à Athènes ses consœurs du Golfe Persique Emirates Airlines, Qatar Airways et Etihad Airways.

    Si elle a dû abandonner cette ligne il y a 2 ans à cause de difficultés financières (en même temps que celles à destination de Milan, Genève, Entebbe, Damas et Kuala Lumpur), Gulf Air en fait désormais une de ses liaisons-clés, sur laquelle elle espère attirer de nombreux voyageurs d’affaires et des touristes. La compagnie du Golfe est aujourd’hui présente dans 37 aéroports à travers le monde.

  • Archive : 24/10/2013 11h00
    Un autre Manama – Dubaï pour Gulf Air

    Pour le début du mois de décembre, la compagnie Gulf Air compte mettre en place une ligne reliant Manama à Dubaï. Cette nouvelle liaison atterrira dans le tout nouvel aéroport Dubaï World Central-Al Maktoum (DWC).

    Gulf Air deviendra le 8 décembre prochain la toute première compagnie à proposer des vols réguliers vers le nouvel aéroport de Dubaï. En partance de Manama, elle y opèrera un vol par jour en Airbus A320ER (un nouveau modèle). Transportant jusqu’à 112 passagers (sur deux classes), l’appareil décollera depuis Manama à 19h55 et de DWC à 22h55 (atterrissages respectifs à 22h10 et 23h10). Ce vol quotidien vient s’ajouter aux 51 par semaine que la compagnie propose à destination de l’aéroport international de Dubaï. Les compagnies locales Emirates Airlines et Flydubaï se posent comme principales concurrentes sur cet axe.

    DWC est plus proche du centre-ville que l’autre aéroport du pays, ce qui a amené Gulf Air à offrir cette alternative à ses passagers. Il y est également plus facile de rejoindre les différents sites touristiques ou encore la marina de Dubaï, entre autres. À en croire le PDG de Dubaï Airports, M. Paul Griffiths, la nouvelle plate-forme a toutes les qualités pour devenir l’aéroport nº 1 du pays et même du monde, en termes de trafic et de vols proposés. Pour l’instant, sa capacité est limitée à 7 millions de voyageurs à l’année, mais ce chiffre pourrait passer à 160 millions à la fin de tous les travaux.

    Déjà ouvert aux activités cargo depuis juin 2010, DWC commencera à accueillir des voyageurs le 27 octobre prochain, avec la réception des vols charters des low cost Nas Air et Condor.

  • Archive : 21/10/2012 11h00
    Gulf Air supprime son Bahreïn – Nairobi

    D’ici le mi-novembre, la ligne Bahreïn – Nairobi ne figurera plus sur le programme de vols de Gulf Air. La compagnie justifie cette suppression par la mise en place d’un plan de restructuration pour lequel la liaison n’entre plus en ligne de compte.

    Plus précisément, Gulf Air continuera à opérer les 6 vols par semaine depuis l’aéroport de Manama à destination de Nairobi jusqu’au 13 novembre prochain. Bien sûr, la compagnie mettra en place une procédure de remboursement pour les voyageurs ayant réservé pour des vols ultérieurs à cette date. Rappelons qu’un Airbus A320 d’une capacité de 136 places est actuellement déployé sur cette route et que la compagnie n’y subit que la concurrence indirecte de ses consœurs du Golfe telles que Qatar Airways, Etihad Airways, Emirates Airlines, Saudia ou Air Arabia.

    Dans le souci de reconfigurer son réseau, dans le cadre d’un plan de restructuration pour lequel le gouvernement local a accordé une aide de 380 millions d’euros, la compagnie Gulf Air est de moins en moins présente en Afrique de l’Est (après la suppression de la ligne vers Entebbe en février). Dans cette partie du globe, Gulf Air ne dessert plus que Khartoum et Addis-Abeba.

  • Archive : 08/10/2012 15h30
    Des lignes rajoutées à l’accord de code-share entre Cyprus Airways et Gulf Air

    L’accord de partage de codes conclu en 1994 entre Cyprus Airways et Gulf Air a fait l’objet d’une extension avec la prise en compte de 2 liaisons supplémentaires de la compagnie chypriote.

    À présent, les voyageurs de Gulf Air auront accès aux vols de Cyprus Airways au départ de Larnaca vers Athènes et Thessalonique (respectivement 18 et 11 rotations par semaine). Pour sa part, Cyprus Airways peut proposer à ses passagers des vols de sa partenaire depuis Larnaca (que Gulf Air 6 fois par semaine au Bahreïn) vers 48 différents aéroports à travers le monde.

    Pour information, hormis Larnaca, Gulf Air propose comme destinations européennes sur son programme de vols Paris, Londres, Rome, Francfort, Copenhague et Amsterdam. En tout, elle compte 48 aéroports desservis à travers le monde. Outre Cyprus Airways, elle partage ses codes avec plus de 20 compagnies parmi lesquelles on retrouve British Airways, American Airlines, KLM, Egyptair, Air India ou encore la SNCF (via l’offre TGVair).

    Quant à Cyprus Airways, elle est en accord de code-share avec Etihad Airways, Alitalia, KLM, Aeroflot, Olympic Air, Virgin Atlantic, Middle East Airlines, Syrian Air et TAROM. Son programme de vols comprend une vingtaine de destinations en Europe et au Moyen-Orient.

  • Archive : 21/09/2012 12h00
    Gulf Air retourne en Iran quand BMI s’apprête à la quitter

    La compagnie du Bahreïn Gulf Air effectuera son grand retour en Iran d’ici fin septembre. De son côté, BMI songe à interrompre sa desserte iranienne dès mi-octobre.

    L’Iran devrait donc accueillir de nouveau la compagnie Gulf Air qui n’y avait plus atterri depuis mars 2011. Le retour était prévu pour fin septembre, Gulf Air programmerait alors 6 vols par semaine vers Téhéran, 5 vers Shiraz, 4 vers Mashhad et 3 vers Ispahan ; mais l’aval de l’aviation iranienne n’ayant pas encore été obtenu, la compagnie a dû repousser les dessertes à plus tard (sans davantage de précisions de sa part).

    De son côté, British Midland (BMI) mettra fin à son vol quotidien entre Londres-Heathrow et Téhéran à compter du 13 octobre. La raison invoquée par la compagnie que le groupe IAG a rachetée à Lufthansa est le fait qu’elle deviendra bientôt une filiale de British Airways. Pour les voyageurs ayant réservé pour des vols ultérieurs à cette date, la compagnie assurera le remboursement intégral de leur billet. Notons que BMI propose également une liaison entre Londres et Téhéran via Tbilissi, laquelle connaitra une réduction de fréquences d’ici l’hiver.

    Les compagnies présentes en Iran doivent aujourd’hui faire face à des coûts de dessertes exorbitants avec le refus de la capitale iranienne de fournir les appareils européens en carburant, une réponse aux sanctions infligées par l’Union Européenne et les États-Unis.

  • Archive : 18/08/2012 10h00
    Gulf Air : la région du Golfe à l’honneur cet hiver

    La région du Golfe Persique sera particulièrement gâtée par la compagnie du Bahreïn Gulf Air cet hiver avec le renforcement de ses lignes dans cette partie du globe.

    En dévoilant son programme d’hiver, la compagnie Gulf Air a fait savoir qu’elle compte rajouter des fréquences sur sa ligne Manama – Dubaï, la faisant passer d’ici le 10 septembre à 9 rotations quotidiennes. Il en sera de même sur la route menant à Koweït City qui sera empruntée 7 fois par jour. Autres renforcements, la ligne Manama – Amman (Jordanie) comptera 14 vols hebdomadaires au lieu de 11, Manama – Beyrouth 11 au lieu 7 et Manama – Khartoum 11 au lieu de 6.

    Dans les autres parties du monde, Francfort et Istanbul accueilleront chacune une rotation supplémentaire par semaine de la part de Gulf Air ; Colombo, Katmandou et Dhaka gagneront aussi des rotations (7 par semaine au total) ; enfin, la ligne menant au Caire fera l’objet d’une hausse de capacités avec le déploiement d’un Airbus A330 et/ou A321. Notons que la compagnie opère actuellement 9 rotations hebdomadaires sur la ligne Manama – Paris.

    Pour information, Gulf Air propose aujourd’hui sur son programme de vols 41 destinations à travers le monde. Hormis 2 Embraer E190, sa flotte est constituée intégralement d’Airbus (33 appareils), du moins pour le moment, car elle a passé commande de 16 Boeing 787 Dreamliner.

    Un mot sur les accords de partage de codes, Gulf Air en a conclu avec environ 20 compagnies parmi lesquelles on retrouve KLM, British Airways, Cyprus Airways, Royal Jordanian Airlines, Egyptair, Saudia, All Nippon Airways, Jet Airways, Philippine Airlines, Thai Airways, Garuda Indonesia ou encore la SNCF (via l’offre TGVair).

  • Archive : 16/05/2012 15h30
    Royal Jordanian Airlines laisse le champ libre à Gulf Air sur la ligne Amman – Manama

    La compagnie Royal Jordanian Airlines ne proposera plus la ligne Amman – Manama que via le partage de codes avec Gulf Air qui y effectuera 11 vols hebdomadaires.

    Un accord a été conclu entre Royal Jordanian Airlines et Gulf Air concernant la ligne Amman – Manama. Désormais, seule Gulf Air y sera présente avec à la clé un renforcement, passant à 11 vols par semaine au lieu de 10. Chaque lundi, mercredi et samedi, Gulf Air proposera un vol le matin ; chaque mardi, jeudi, vendredi et dimanche, elle opèrera un vol le midi ; chaque mardi, jeudi, vendredi et samedi, il y aura une rotation le soir. Bien sûr, ces vols pourront être commercialisés par Royal Jordanian sous son propre code.

    Cet accord est plus profitable pour l’une comme pour l’autre, déjà que la concurrence de Bahrain Air se fait plus conséquente (4 rotations hebdomadaires) et que la demande dans cette région du globe est en forte diminution à cause des troubles occasionnés par le printemps arabe.

    À titre d’information, Gulf Air est également en accord de partage de codes avec entre autres KLM, British Midland (Bmi), Ethiopian Airlines, Egyptair, Oman Air, Garuda Indonesia, Cyprus Airways, Air India… (18 compagnies en tout). Quant à Royal Jordanian, elle a développé des accords de codes share avec 12 compagnies, dont American Airlines, Meridiana Fly, Air Berlin, Syrian Air, Malaysia Airlines…

  • Archive : 15/02/2012 10h30
    Encore cinq routes en moins pour Gulf Air

    Due à une mauvaise situation financière, la compagnie Gulf Air se voit contrainte d’abandonner 5 de ses routes, des lignes à destination de Milan, Damas, Entebbe, Athènes et Kuala Lumpur en provenance du Bahreïn.

    Ces suppressions de routes font donc suite à l’annulation de la route Bahreïn – Genève qui prendra effet le 1er mars prochain. Opérant 6 vols par semaine vers Milan-Malpensa, la compagnie fera disparaitre la desserte de son planning le 12 mars prochain. En Italie, Gulf Air n’atterrira plus qu’à Rome. Ce jour-là, une autre route subira le même sort, celle menant à Athènes qui accueillait 6 vols également. Puis, le 25 mars, c’est la desserte de Kuala Lumpur (3 vols hebdomadaires) qui sera annulée. Mais avant tout cela, Gulf Air cessera de desservir Entebbe (2 vols) et Damas (3 vols) respectivement le 21 février et le 2 mars.

    Gulf Air a émis le souhait de se concentrer sur son réseau domestique et supprimer les lignes occasionnant trop de coûts sans toutefois être lucratives (les long-courriers). À la fin de l’année dernière, elle a déjà remis à plus tard l’inauguration de 4 nouvelles routes internationales.

    Au niveau de sa flotte, Gulf Air se sert également la ceinture. C’est ainsi qu’on l’a vu renoncer à 8 des 24 Boeing 787 Dreamliner dont elle a passé commande. Elle a aussi troqué 4 Airbus A330-300 contre 10 A320 (ou A321). Elle souhaite également retarder l’arrivée d’appareils commandés et modifier les termes de certains contrats d’achat.