La compagnie Hawaiian Airlines

Plus importante compagnie aérienne des îles Hawaï, Hawaiian Airlines a vu le jour en 1929 sous le nom de Inter-Island Airways Ltd. Renommée Hawaiian Airlines en 1941, elle dessert désormais tant les îles de l'archipel que Séoul depuis 2011 et Beijing depuis 2014. En réservant un billet d'avion avec Hawaiian Airlines, vous aurez la chance d'explorer les différentes îles d'Hawaï. Vous pourrez également partir à la découverte de plusieurs villes des États-Unis, d'Asie de l'Est et d'Australie.

Faites le choix de la sécurité en volant avec Hawaiian Airlines.

Au fil des années, Hawaiian Airlines s'est attirée la confiance des voyageurs pour la fiabilité de ses vols Elle se soucie du confort de ses passagers au travers son programme de fidélité HawaiianMiles et du soin qu'elle apporte à la préparation de ses repas. Les passagers peuvent de plus acheter des snacks s'ils le souhaitent. N'ayez donc aucune hésitation à prendre un vol avec Hawaiian Airlines, une compagnie soucieuse de la qualité de ses services.
  • Hawaiian Airlines
  • Hawaiian Airlines
  • Hawaiian Airlines
  • Hawaiian Airlines
  • Hawaiian Airlines

Vols Hawaiian Airlines pas chers (Tarifs à partir de, en classe économique)

Compagnies
Vols Hawaiian Airlines
Départ
Retour
Prix TTC
  • Vol Papeete Honolulu
    13/01/2018
    27/01/2018
    639 €
  • Vol Papeete Ito Hilo
    06/01/2018
    20/01/2018
    718 €
  • Vol Papeete Phuket
    13/01/2018
    20/01/2018
    1457 €
  • Vol Papeete Ho Chi Minh Ville
    10/02/2018
    17/02/2018
    1477 €
  • Vol Papeete Male
    13/01/2018
    27/01/2018
    2605 €
  • Vol Papeete Taipei
    23/12/2017
    28/12/2017
    2628 €
  • Vol Papeete Pekin
    07/07/2018
    01/08/2018
    2909 €
  • Vol Papeete Shanghai
    21/07/2018
    05/08/2018
    2965 €
Voldiscount.com permet de trouver les tarifs les plus avantageux pour la réservation de votre billet d'avion Hawaiian Airlines. L'agence est la référence pour économiser et comparer les tarifs de vols Hawaiian Airlines discount. Pouvoir faire un choix réfléchi sans avoir à chercher pendant des heures et profiter des prix les plus bas, c'est l'avantage qu'offre Voldiscount.com pour votre vol sec sur la compagnie Hawaiian Airlines. Grâce au comparateur de billets d'avion de Vol Discount, il suffit d'entrer une ville et ses dates et on trouve, en un clic, une multitude de possibilités de réservation sur Hawaiian Airlines. Voyager sans se ruiner, c'est possible, et acheter un billet d'avion Hawaiian Airlines avec un comparateur est la meilleure solution pour profiter des tarifs les plus bas du moment de la compagnie.

Avis Hawaiian Airlines : 15 / 20 (9 avis)
Votre avis sur Hawaiian Airlines :

Actualités Hawaiian Airlines et autres compagnies aériennes

  • 25/02/2016 12h00
    Turkish Airlines : Bogota et Panama City au programme

    Bogota-El Dorado et Panama City-Tocumen, ce sont les aéroports que la compagnie Turkish Airlines compte desservir à partir du printemps prochain via une route triangulaire partant d’Istanbul-Atatürk. D’autre part, la compagnie nationale turque a fait savoir qu’elle s’est entendue avec Hawaiian Airlines pour un partage de codes.

    La ligne triangulaire Istanbul – Bogota – Panama City sera inaugurée le 4 mai prochain et fera l’objet de 3 rotations hebdomadaires (mercredi, vendredi et dimanche) en Airbus A330-200. Avec 248 passagers à bord (au maximum), l’appareil quitte la Turquie à 2h10, « fait escale » en Colombie de 8h à 9h30 et arrive au Panama à 11h ; dans l’autre sens, il prend le départ à 12h30 pour arriver directement à Istanbul le jour suivant à 10h25. Sur aucun des tronçons, Turkish Airlines ne rencontre de concurrence. Mais elle côtoiera dans la capitale colombienne les compagnies européennes comme Iberia, Air Europa, Air France, KLM et Lufthansa. La compagnie Avianca y propose aussi des vols à destination du Vieux Continent. Quant à Panama City, son tarmac est foulé par les transporteurs européens Air France, KLM, Iberia, Lufthansa et Condor.

    Par ailleurs, Turkish Airlines est désormais liée en partage de codes avec la compagnie Hawaiian Airlines, ce qui lui donne le droit d’apposer son code « TK » sur les vols de la compagnie hawaïenne au départ de Honolulu vers Osaka-Kansai et Seoul-Incheon. Rappelons que Turkish Airlines dessert déjà par elle-même l’aéroport japonais à raison d’un vol quotidien et l’aéroport sud-coréen à raison de 11 rotations hebdomadaires. Pour le moment, l’accord n’est pas effectif, les deux compagnies n’ayant pas encore obtenu l’aval des autorités compétentes. Mais elles envisagent déjà une possible extension en y rajoutant New York comme destination.

  • Archive : 03/12/2015 13h00
    Hawaiian Airlines mettra le cap sur Tokyo

    Une liaison quotidienne à destination de Tokyo-Narita sera programmée par Hawaiian Airlines en juillet prochain. Il s’agira de la deuxième ligne proposée par la compagnie à destination de la capitale japonaise après celle atterrissant à Haneda.

    Au départ d’Honolulu, Hawaiian Airlines déploiera donc un Airbus A330-200 (294 places) tous les jours à partir du 22 juillet 2016 à destination de Tokyo-Narita (un vol par jour également). Le départ depuis la capitale hawaïenne se tiendra à 15h30 pour une arrivée au Japon prévue le jour suivant à 19h ; dans l’autre sens, le décollage aura lieu à 21h pour un atterrissage prévu le même jour à 9h55 (à cause du passage de la ligne de changement de date). La concurrence sur cet axe est assez rude puisque la compagnie hawaïenne y sera confrontée à All Nippon Airways, Japan Airlines, Delta Air Lines, United Airlines et même Korean Air.

    Au Japon, outre la capitale, Hawaiian Airlines dessert également Osaka (depuis juillet 2011) et Sapporo (liaison entamée en octobre 2012). La ligne à destination de Tokyo-Haneda, quant à elle, a vu le jour en 2010 et la compagnie a toutes les raisons d’en être satisfaite puisqu’elle y enregistre depuis un coefficient de remplissage supérieur à 90% en moyenne.

  • Archive : 19/04/2014 10h00
    Hawaiian Airlines partage avec Air China

    Les compagnies Hawaiian Airlines et Air China devraient prochainement signer un accord de partage de codes, lequel portera, bien entendu, sur des routes reliant Hawaï et la Chine.

    De par cette entente, Hawaiian Airlines qui, rappelons-le, vient de lancer une ligne Honolulu – Pékin (le 16 avril dernier), pourra apposer son code sur les vols opérés par Air China au départ de la capitale chinoise à destination de Shanghai, Guangzhou, Shenyang et Hangzhou. De son côté, la compagnie chinoise sera en mesure de proposer à ses passagers des vols de sa consœur hawaïenne en partance d’Honolulu vers Kona, Lihue, Hilo ou encore Kahului.

    Une extension de cet accord est déjà envisagée par les deux partis avec le rajout de lignes à destination de la Chine ou encore de l’Amérique du Nord. Pour l’instant, le partage de codes entre Hawaiian Airlines et Air China n’inclut pas la mise en commun des programmes de fidélisation, mais les deux compagnies sont en train d’y remédier.

    Un mot sur la nouvelle ligne Honolulu – Pékin d’Hawaiian Airlines, elle compte 3 rotations hebdomadaires opérées en Airbus A330-200. Justement, elle retrouve sur cet axe sa toute nouvelle partenaire chinoise.

  • Archive : 01/08/2013 10h00
    Hawaiian Airlines augmente ses capacités vers Tahiti

    Pour la prochaine saison hivernale, la compagnie Hawaiian Airlines prévoit un renforcement de capacité sur sa liaison Honolulu – Papeete, le tout en remplaçant l’actuel Boeing 767-300 par un Airbus A330-200.

    Le changement d’appareil interviendra le 2 novembre prochain, la ligne Honolulu – Papeete gagnant alors 30 sièges supplémentaires à chaque vol. Il y aura également un changement d’horaires, l’appareil décollant d’Hawaï à 15h35 et de Tahiti à 23h30 (atterrissages respectifs à 21h30 et le jour suivant à 5h15). Pour rappel, la liaison fait l’objet d’un vol par semaine et ne souffre d’aucune concurrence, mais Air Tahiti Nui et Air France programment, elles aussi, des vols entre Tahiti et les États-Unis (à destination de Los Angeles).

    Ce renforcement est motivé par le succès rencontré par la ligne, selon les explications de M. Mark Dunkerley, PDG de Hawaiian Airlines. Quant au changement d’horaires, la compagnie souhaite donner à ses passagers la possibilité d’embarquer pour une croisière sur l’un des navires Paul Gauguin.

    Pour information, Hawaiian Airlines dispose à l’heure actuelle d’une flotte de 47 appareils (+ 45 en commande, options comprises). Outre les routes domestiques, son réseau comporte 11 destinations aux États-Unis ainsi que des destinations plus lointaines comme le Japon, la Corée du Sud, les Philippines, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles Samoa. Prochainement, elle compte mettre en place une liaison à destination de Pékin.

  • Archive : 11/04/2013 12h00
    Un Honolulu – Pékin pour Hawaiian Airlines

    Si elle obtient les autorisations nécessaires, la compagnie Hawaiian Airlines devrait desservir la capitale chinoise d’ici un an (presque jour pour jour) au départ d’Honolulu. Entre temps, elle aura mis fin à sa desserte de Manille (Philippines).

    Si tout se passe comme prévu, Pékin accueillera Hawaiian Airlines le 16 avril 2014. Commencera alors une desserte de 3 rotations hebdomadaires qui sera, bien sûr, opérée en concurrence indirecte avec China Eastern Airlines (Shanghai – Honolulu). Avec sa nouvelle ligne, Hawaiian Airlines espère dégager des revenus annuels de 81 millions de dollars, avec comme principale cible les riches touristes chinois, en leur proposant entre autres des escales dans les autres îles constituant l’archipel d’Hawaï ou encore aux États-Unis.

    Pour cette année, après la desserte d’Auckland qui a été entamée en mars dernier, Hawaiian Airlines prévoit de lancer des vols à destination de Sendai (à partir de juin) et Taipei (en juillet). Par ailleurs, la compagnie n’opèrera plus sa liaison Honolulu – Manille d’ici le mois de juillet pour des raisons purement financières. En effet, la ligne est exploitée à perte avec la flambée du prix du pétrole, la rareté des passagers et le prix des billets trop bas. Elle laissera donc le monopole de cette ligne à Philippine Airlines, laquelle devra vraisemblablement accueillir les voyageurs de la compagnie hawaïenne ayant réservé pour des vols ultérieurs.

    Pour information, Hawaiian Airlines possède actuellement un carnet de commandes bien garni puisqu’elle attend désormais la livraison de 16 Airbus A320neo, 16 A330 et 12 A350-800. Au niveau des partages de codes, elle est en accord avec JetBlue Airways, Virgin America, Virgin Atlantic, All Nippon Airways et Korean Air entre autres.

  • Archive : 23/02/2013 16h00
    Hawaiian Airlines : plus d’appareils et plus de lignes

    La compagnie Hawaiian Airlines a l’intention d’enrichir à la fois sa flotte et son réseau. Pour la flotte, les démarches pour l’acquisition de 2 ATR-42 seraient déjà entamées.

    En tout, Hawaiian Airlines voudrait s’offrir 7 turbopropulseurs et 5 transporteurs à réactions. Les 2 ATR-42, en particulier, lui seront utiles pour desservir les aéroports de moindre capacité comme ceux de Lana ou de West Maui. Au départ d’Honolulu, les nouveaux appareils se verront confier les dessertes de Hilo, Kona, Kahului ou encore Lihue. La compagnie hawaiienne possède déjà des Boeing 717-200s.

    Pour ce qui est des nouveautés au niveau du réseau, il y d’abord la programmation à partir du 14 mars de la ligne Honolulu – Auckland. Celle-ci vient s’ajouter à celles lancées dernièrement à savoir les lignes menant à Tokyo, Fukuoka, Osaka, Sapporo, Séoul, New York ou encore Brisbane.

  • Archive : 16/07/2012 08h30
    Hawaiian Airlines : le Honolulu – Auckland de nouveau au programme

    Après environ 13 ans d’absence, Hawaiian Airlines prévoit de retourner en Nouvelle-Zélande avec la reprise de la ligne Honolulu – Auckland d’ici le mois de mars prochain.

    La dernière fois qu’Hawaiian Airlines a atterri en Nouvelle-Zélande, c’était en 1999. Mais voilà que la compagnie y annonce son retour d’ici le 13 mars 2013. Le transport sera alors confié à un Boeing 767-300ER d’une capacité de 264 passagers répartis sur 2 classes (18 en Affaires et le reste en Économie). On ne connait pas encore le nombre de vols ni les horaires observés par l’appareil, mais Hawaiian Airlines a laissé entendre qu’elle proposera annuellement environ 40000 sièges (ce qui laisse penser que la compagnie envisage 2 rotations par semaine). La concurrence sur cette ligne viendra d’Air New Zealand, actuellement présente sur cette route 3 fois par semaine.

    Ce retour d’Hawaiian Airlines en Nouvelle-Zélande est motivé par la chute de l’offre locale à hauteur de 30% depuis 1999. Pour attirer les voyageurs, la compagnie hawaïenne leur propose le droit de mettre gratuitement en soute 2 valises de 32kg chacune (une offre assez inédite).

    Toujours dans le Pacifique, Hawaiian Airlines a réitéré son intention de se renforcer en Australie avec la programmation de la ligne Honolulu – Brisbane en plus de celle à destination de Sydney.

    À titre d’informations, Hawaiian Airlines est actuellement à la tête d’une flotte de 43 appareils, auxquels viendront s’ajouter 12 A330 et 6 A350-800. Concernant les accords de partage de codes, elle en a développé entre autres avec Delta Air Lines, United Airlines, Virgin Atlantic, JetBlue Airways, All Nippon Airways ou encore Korean Air.

  • Archive : 23/06/2012 14h00
    Hawaiian Airlines programmera un Honolulu – Brisbane

    Une autre ville australienne après Sydney accueillera à partir de novembre prochain la compagnie Hawaiian Airlines. Il s’agit de Brisbane que le transporteur hawaïen desservira depuis Honolulu.

    3 rotations hebdomadaires (mardi, jeudi et samedi) seront proposées par Hawaiian Airlines à compter du 27 novembre sur la ligne Honolulu – Brisbane. Le transport sera confié à un Boeing 767-300ER. Avec à son bord 262 passagers, il quittera la capitale d’Hawaï à 10h20 pour atteindre l’Australie le jour suivant à 16h au bout de 9h de vol ; dans le sens inverse, le décollage aura lieu à 18h35 (jour de l’arrivée) et l’atterrissage le jour même à 8h05 (passage de la ligne de changement de date oblige). Cette route sera opérée par Hawaiian Airlines en situation de monopole, ce qui n’est pas le cas de sa ligne Honolulu – Sydney qui figure aussi sur le planning de Qantas Airways. Cette liaison est mise en place à l’intention des nombreux touristes australiens qui affluent de plus en plus à Hawaï.

    Un mot sur la flotte de la compagnie hawaïenne, elle comprend actuellement 16 Boeing 717, 16 B767-300 et 8 Airbus A330. Son carnet de commandes mentionne entre autres 14 A330 et 6 A350-800 dont le premier exemplaire devrait arriver en 2017.

    Quant aux accords de partage de codes, Hawaiian Airlines en a conclu avec American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines, JetBlue Airways, Virgin Atlantic, Korean Air et All Nippon Airways.

  • Archive : 06/06/2012 12h00
    Hawaiian Airlines programme un Honolulu – New York

    Hawaiian Airlines a atterri pour la première fois sur la Côte Est des États-Unis avec la mise en place de la ligne Honolulu – New York.

    Tous les jours depuis le 4 juin dernier, Hawaiian Airlines fait la navette entre Honolulu et New York en Airbus A330-200 de 294 places. Le départ depuis Hawaï a lieu 15h05 pour atteindre New York-JFK le jour suivant à 6h55 (au bout de 10h de vol) ; dans le sens inverse, le décollage est à 10h (jour de l’arrivée) et l’atterrissage à 15h05. Sur cette route, la compagnie ne se heurte qu’à la concurrence indirecte d’United Airlines (liaison avec Newark).

    Aux États-Unis, Hawaiian Airlines est aussi présente à Los Angeles, Las Vegas, San Francisco, San Diego, San Jose, Sacramento, Phoenix, Seattle, Oakland et Portland. Mis à part ses dessertes domestiques, son programme de vols mentionne également Papeete, Pago-Pago, Tokyo, Fukuoka, Osaka, Séoul et Manille.

    Par ailleurs, Hawaiian Airlines vient de développer un accord de partage de codes avec JetBlue Airways, laquelle rejoint Delta Air Lines, United Airlines, Continental Airlines, American Airlines, All Nippon Airways, Virgin Atlantic, Virgin Australia ou encore Korean Air sur la liste des transporteurs avec lesquels la compagnie hawaïenne a conclu ce type d’entente.

    Un mot sur la flotte d’Hawaiian Airlines, elle se compose actuellement de 16 Boeing 717, 16 B767-300 et 8 Airbus A330 en attendant l’arrivée de 14 autres A330 et de 6 A350-800.

  • Archive : 12/05/2012 15h00
    Un Honolulu – Sapporo pour Hawaiian Airlines

    La ville japonaise de Sapporo accueillera prochainement des vols de la compagnie Hawaiian Airlines, la compagnie étant déjà présente dans 3 autres villes au Japon (dont récemment Fukuoka).

    L’annonce de la nouvelle desserte a été faite le 9 mai dernier par Hawaiian Airlines. Cette dernière y programmera 3 vols par semaine (mardi, jeudi et samedi) dès que les autorisations nécessaires seront octroyées par le Gouvernement (peut-être à partir du 1er novembre). Les horaires des vols seront alors les suivants : départ d’Honolulu à 14h45, arrivée à Sapporo-New Chitose le jour suivant à 19h ; dans l’autre sens, décollage à 21h (jour de l’arrivée) et atterrissage à 9h15 le jour même (compte tenu du décalage horaire). Le transport sera confié à un Boeing 767-300ER d’une capacité de 264 sièges (remplacement probable plus tard par un Airbus A330-200).

    Aucune autre compagnie n’est présente sur cet axe. Au Japon, Hawaiian Airlines atterrit également à Tokyo (face à Delta Air Lines, United Airlines, All Nippon Airlines, Japan Airlines et China Airlines), Osaka-Kansai (en concurrence avec Delta Air Lines et Japan Airlines) et à Fukuoka (retrouvant Delta Air Lines).

    D’autres destinations asiatiques ont aussi intégré le programme de vols d’Hawaiian Airlines cette année. Il s’agit de Séoul (en concurrence avec Asiana Airlines et Korean Air) et de Manille (face à Philippine Airlines). Le reste de son réseau se compose de 11 aéroports américains, des îles Samoa Américaines, Papeete et Sydney (en concurrence avec Qantas Airways et Jetstar Airways).

    Un mot sur les accords de partage de codes, Hawaiian Airlines en a développé avec entre autres American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines, JetBlue Airways, All Nippon Airways, Korean Air, Virgin Atlantic ou encore Virgin Australia.