Voyage Irlande

Guide de voyage Irlande – Europe de l'Ouest

Voyage Irlande Voyage Irlande Voyage Irlande Voyage Irlande

Guide Irlande : une terre de secrets

Ceux qui ont un jour visité l'Irlande sont tous d'accord pour dire que ce pays les a marqués plus que n'importe quel autre, mais pour découvrir l'Irlande profonde et ses secrets, mieux vaut se perdre sur les petites routes de campagne, à la recherche des villages les plus isolés, des côtes sauvages, des traditions irlandaises, de la musique celte et des fantômes qui peuplent la lande et les châteaux. Mais l'Irlande c'est aussi le pays de l'économie libérale, qui après une époque florissante a connu une forte crise, et un pays jeune, où les traditions les plus anciennes côtoient la modernité, dans un climat somme toute harmonieux.

Guide touristique Irlande : mythologie et religions

L'histoire de l'Irlande a largement démontré l'attachement des Irlandais à la religion, ses croyances et ses rituels, mais la mythologie tient aussi une place importante, avec des poèmes épiques et des contes parlant d'amour et de guerre, qui ont forgé le caractère des Irlandais, ainsi que leur musique et le folklore local. La plupart des Irlandais sont donc très conservateurs et on se montrera prudent avant d'avancer des opinions trop progressistes, en particulier en matière d'évolution des moeurs. Les Irlandais sont aussi particulièrement accueillants et toujours prêts à boire une bière dans un pub, au son de la musique.

Guide gastronomie Irlande – Europe de l'Ouest

Guide touristique gastronomie Irlande gratuit : découvrez les nouvelles spécialités irlandaises !

Bien sûr, l'Irish stew et le fish & chips sont toujours servis dans les pubs irlandais, mais avec la montée du tourisme, on a vu se développer une gastronomie plus raffinée et l'Irlande produit maintenant des fromages de qualité, les chefs cuisinent des poissons et des fruits de mer comme les huîtres de la baie de Galway, le saumon sauvage ou les anguilles du lough Neagh, ainsi que l'agneau du Connemara ou du Kerry, les boudins de Clonakilty, le booeuf du Tipperary ou le b?uf Hereford, sans oublier le célèbre coddle, spécialité de Dublin, fait de saucisses, petit-salé, pommes de terre et oignons. Quant à l'Irish breakfast (petit-déjeuner), il comprend des saucisses et du bacon, des oeufs, des flageolets à la sauce tomate, une demi tomate à la poêle, parfois avec des champignons, des galettes de pommes de terre, du saumon fumé... et toujours des toasts.

Voyage gastronomie Irlande : bière ou whiskey ?

La réputation du whiskey irlandais n'est plus à faire et il ne faut pas le confondre avec le "Scotch whisky". L'Irish coffee est également une spécialité locale, et les bières sont un monument national, à commencer par la Guinness, la Murphy dans le sud-ouest et à Cork, la Beamish, etc. Parmi les alcools forts, on notera l'Irish mist et le poteen, une eau-de-vie clandestine difficile à trouver, par définition.

Guide culture – Irlande : Irlande d'hier et d'aujourd'hui

Guide touristique gratuit culture Irlande : littérature et musique

C'est dans la musique que l'Irlande se distingue, par ses festivals, ses groupes de musique ou le rock irlandais. En Irlande, chaque pub est un lieu où l'on écoute de la musique, et dans certains d'entre eux, vous pouvez assister à un fleadh, un rassemblement de musique traditionnelle dans une ambiance folle. La finale de ces événements, le All Ireland Fleadh, a lieu l'avant-dernière semaine d'août, dans une ville différente chaque année. Il y a aussi des festivals pour toutes sortes de musiques, le rock, et des groupes comme U2, The Cranberries, The Pogues, The Corrs et une dizaine d'autres. L'Irlande est aussi la patrie d'origine de grands auteurs de littérature, parmi lesquels on compte Oscar Wilde, James Joyce, George Bernard Shaw, Samuel Beckett et William Butler Yeats, pour les plus grands.

Guide touristique culture Irlande gratuit : musées et films

Les paysages d'Irlande sont grandioses, ce qui a attiré beaucoup de réalisateurs pour y tourner des films à succès, déjà en 1952, L'homme tranquille, avec John Wayne et Maureen O'Hara, mais aussi Moby Dick, Il faut sauver le soldat Ryan, et pour ce qui concerne les succès irlandais, on mentionnera The Commitments ou The Field. Les musées sont nombreux dans toutes les villes d'Irlande avec, entre autres, à Dublin, la National Gallery ou le National Museum, à Belfast, l'Ulster Museum, etc.

Guide du tourisme - histoire de l'Irlande

Guide histoire Irlande gratuit : invasions et colonisation anglaise

En 300 av. J.C., les Celtes sont les premiers envahisseurs de l'Irlande, qu'ils occuperont durant un millénaire, laissant leur marque sur la culture et la langue. Au 9e siècle, les Vikings envahissent l'île, nouent des alliances avec les chefs et créent Dublin. L'arrivée des Anglais date de 1169, ils envahissent alors l'Irlande en compagnie des normands, occupent Wexford et Dublin, et Henry II, roi anglais, est reconnu "Lord of Ireland" par le pape. En 1607, débute la colonisation anglaise, sous le nom de "Plantation", après la fuite des chefs irlandais. 1641 est l'année où commence la lutte des Irlandais contre les occupants, dans le sang et les destructions.

Voyage histoire Irlande : la lutte pour l'indépendance

En 1695, le "popery code" interdit aux catholiques l'achat de terres, la pratique de leur foi, et la culture irlandaise. L'Act of Union qui unit politiquement l'Irlande et le Royaume-Uni, intervient en 1800. Une grande famine, de 1845 à 1851, fait cesser provisoirement la résistance, qui reprend dès 1918 et connaît son apogée dans les années 60-70, tandis que le sud devient République d'Irlande en 1948. À la suite du cessez-le-feu de 1994, débute un processus de paix qui connaîtra des hauts et des bas, mais en 2007, l'Irlande aura enfin un gouvernement mené par un protestant et un catholique.

Guide géographie Irlande – Europe de l'Ouest

Guide géographie Irlande : une île pleine de relief !

L'Irlande est une île faite de massifs montagneux, à base de quartz et de granite, qui entourent une grande plaine où l'on trouve de nombreux lacs. Ce secteur traversé par des fleuves est souvent marécageux et attire facilement moustiques et moucherons. La côte nord-est est bordée de falaises, dont les hauteurs sont recouvertes de tourbières et de cirques glaciaires. À l'ouest, la côte sauvage est battue par les vents de l'Atlantique. Plus on va vers l'est, moins il y a de vent, et plus on trouve de pâturages, de forêts et de verdure, qui justifient le nom de "verte Érin" attribué à l'Irlande. Enfin, en tout point de l'île, on se trouve à moins de 96 km de la mer.

Voyage géographie Irlande : un temps... extrêmement variable

Le climat de l'Irlande est encore plus variable qu'en Normandie, avec des alternances de pluie, de soleil, de crachin, de brume, de brouillard, mais aussi d'arcs-en-ciel et même de soleil et pluie en même temps, et tous ces événements peuvent intervenir en moins d'une heure, il faut donc toujours avoir avec soi de quoi se protéger de la pluie. Les périodes les plus ensoleillées pour visiter l'Irlande sont les mois de mai et juin, tandis que décembre est le mois le plus pluvieux, et dans tous les cas, il fait rarement vraiment froid.

Guide loisirs Irlande – Europe de l'Ouest

Guide touristique loisirs Irlande gratuit : les monuments et musées

L'Irlande a conservé de nombreux vestiges de la Préhistoire, des dolmens, des tombes, des huttes de pierre ou clochans et on trouve dans les musées de très beaux objets et bijoux celtes datant d'une période située entre le 5e et le 9e siècle. Il y a aussi un grand nombre d'abbayes, d'églises, de monastères et de cathédrales, ainsi que des châteaux forts. À Dublin, l'architecture est géorgienne et les maisons aux portes colorées s'ouvrent sur des squares, tandis qu'à Belfast, la majorité des monuments date de l'époque victorienne. Dans cette même ville, l'Ulster Museum présente l'histoire et la peinture irlandaises, l'artisanat, les arts, etc.

Guide loisirs Irlande - Europe de l'Ouest gratuit : nature omniprésente et irlandais parieurs...

L'Irlande abrite plusieurs parcs naturels, dont le plus grand est le parc de Glenveagh, qui s'étend sur environ 10 000 h, avec un château de style écossais entouré de jardins, puis de montagnes, de forêts, de lacs et de marécages, où avec un peu de chance vous pourrez croiser des daims ou des cerfs rouges. Le parc national des monts Wicklow est le refuge de cerfs et de faucons pèlerins, et il abrite aussi un site monastique remarquable. Enfin, les Irlandais sont des parieurs invétérés qui s'intéressent aux courses de chevaux et de lévriers, quand ils ne vont pas à la pêche.

Guide du tourisme : les transports en Irlande

Transports en Irlande : les transports en commun

Le réseau ferroviaire n'est pas très développé et est un peu onéreux, mais certains tarifs peuvent être intéressants, à combiner avec le bus et le vélo. Le bus est la façon idéale de circuler en Irlande. Il y a des compagnies nationales, Bus Eireann en Eire et Ulsterbus dans le nord. Ce mode de transport est peu cher, il est rapide et le réseau est très étendu, d'ailleurs, les bus s'arrêtent assez facilement en pleine campagne sur un simple signe fait au chauffeur. Toutefois, après l'été, les trafic est réduit, voire inexistant certains jours. De nombreuses compagnies privées assurent les longs trajets pour moins cher que les compagnies nationales, dans certaines régions elles sont d'ailleurs les seules à établir des liaisons.

Guide touristique transports Irlande gratuit : l'Irlande en voiture ou à vélo

Disposer d'un vélo peut être très utile pour compléter un circuit effectué en bus ou en train, mais le vent est problématique, et il vaut mieux amener son propre vélo car la location est souvent difficile. En voiture, il ne faut pas oublier de rouler à gauche, mais attention aux chauffards lorsque le trafic augmente. Les petites routes irlandaises étant la propriété de tous, vous pouvez aussi bien y croiser des bus ou des camions, que des moutons, des vaches, des enfants, des poules ou des tracteurs, alors attention à la vitesse.

Conseils pratiques Irlande – Europe de l'Ouest

Guide et conseils pratiques Irlande - Europe de l'Ouest : formalités et vie pratique

Pour entrer en Irlande, il suffit d'avoir une carte d'identité en cours de validité et les mineurs voyageant seul doivent avoir un passeport ou une autorisation parentale. Pour la voiture, carte grise, carte verte, permis national et plaque de nationalité à l'arrière sont suffisants. Si l'euro est la monnaie de la république d'Irlande, en Irlande du nord c'est la livre sterling qui a cours, mais il est facile de s'en procurer. L'Irlande est l'un des pays les plus chers d'Europe, en particulier au restaurant, et l'Irlande du nord est plus chère que la république d'Irlande. Une visite de l'île est l'occasion d'acheter des cardigans, des vestes et casquettes en tweed, de la pure laine, de la dentelle, du lin ou des instruments de musique, mais attention aux prix qui peuvent doubler pour les touristes.

Guide et conseils pratiques Irlande : bon à savoir

Il est interdit d'apporter des viandes et des produits laitiers en Irlande, et pour amener son animal favori, il faut s'y prendre au moins 7 mois à l'avance pour qu'il soit en règle. Attention aux midges, ces petits moucherons qui attaquent au crépuscule et cessent dès la nuit tombée, leurs morsures peuvent être très douloureuses. Au pub, vous devez aller chercher vos consommations au comptoir et si un Irlandais vous invite, vous ne devez surtout pas payer la première tournée.

Carnet de route Irlande – Europe de l'Ouest : grandes villes, Connemara et Kerry

Guide touristique Irlande et carnet de route : festivals et découverte de l'Irlande

L'un des nombreux festivals de musique organisés en Irlande est une occasion idéale pour faire un premier séjour dans ce magnifique pays, rencontrer des Irlandais, faire la fête et découvrir les richesses archéologiques, culturelles et naturelles de cette île aux températures très agréables. Choisissez le festival qui vous plaît, puis préparez une arrivée quelques jours avant, pendant lesquels vous vous rendrez sur les lieux du festival en faisant des haltes à Dublin, à Belfast ou à Cork, puis restez encore quelques jours et revenez par un autre côté de l'île.

Guide et carnet de route Irlande - Europe de l'Ouest : randonnée ou séjour à cheval

Les passionnés de randonnée ou de cheval auront le choix des secteurs à découvrir, autour des lacs, en bord de mer, dans les parcs naturels ou en montagne, mais il est sans doute plus prudent de s'adresser à un guide pour les premières randonnées, afin d'apprendre à connaître le pays et les spécificités du territoire. Le comté du Connemara est bien connu pour ses chevaux et le comté du Kerry offre également de nombreuses richesses. Certains séjours permettent d'associer la randonnée pédestre, le vélo et le kayak, pour les sportifs complets. Mais quel que soit le circuit choisi, ne manquez pas les soirées dans les pubs chauffés au feu de tourbe, à boire des bières irlandaises en écoutant de la musique celte.

Guide activités sportives Irlande – Europe de l'Ouest

Guide touristique gratuit activités sportives Irlande : randonnée à pied ou à cheval

Les riches pâturages et le climat tempéré sont l'idéal pour les chevaux et l'équitation est l'âme des Irlandais. Avant de partir en randonnée en Irlande, un bon équipement est indispensable pour affronter les nuances du climat et les tourbières. Le balisage étant un peu aléatoire, il vaut mieux partir avec une boussole et un guide des randonnées de la région. Pour la petite randonnée, les circuits sont indiqués dans les offices de tourisme et dans les réserves naturelles, quant aux grandes randonnées, un panneau avec un petit homme jaune indique le chemin, mais une carte est nécessaire, au cas où un panneau aurait disparu.

Guide touristique gratuit activités sportives Irlande : découvrez les sports irlandais

Si vous en avez l'occasion, essayez-vous à deux sports typiquement irlandais, le hurling, un genre de hockey sur gazon avec une balle très rapide, et le football gaélique qui se joue au pied ou à la main. Le beagling est également une curiosité locale, une chasse à courre à pied ou l'on poursuit et accule un lièvre, sans jamais le tuer. Réservé aux plus endurants. Pour les autres, il y a le golf, avec près de 300 terrains, et les fléchettes, qui se jouent individuellement ou en équipes. Pour tous ces jeux, les Irlandais ont des règles très personnelles, qu'ils se feront un plaisir de vous enseigner.