La compagnie Korean Air

Fondée en 1962 sous le nom de Korean Air Lines (KAL), Korean Air est la compagnie aérienne nationale de la Corée du Sud. De ses hubs aux aéroports internationaux d'Incheon et de Gimpo, elle assure tant du transport de passagers que de marchandises grâce à plus de 20 000 employés et à une flotte de 146 aéronefs. Réservez un vol avec Korean Air, une compagnie figurant dans le classement des meilleures compagnies aériennes en terme de passagers et de marchandises.

Korean Air propose un immense choix de destinations en Asie et dans le monde.

Elle transporte des passagers dans 124 villes de 46 pays d'Asie, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Océanie, d'Amérique et d'Europe, dont Paris, qui est reliée à Séoul depuis 1975. Membre fondateur de l'alliance SkyTeam, Korean Air a pour objectif d'être un leader respecté du transport aérien mondial, grâce à l'excellence de son service. Prendre un billet d'avion avec Korean Air constitue un très bon prélude aux vacances, car la compagnie a reçu de nombreux prix récompensant la qualité de son service.
  • Korean Air
  • Korean Air
  • Korean Air
  • Korean Air
  • Korean Air

Vols Korean Air pas chers (Tarifs à partir de, en classe économique)

Compagnies
Vols Korean Air
Départ
Retour
Prix TTC
  • Vol Paris Jinan
    08/01/2018
    20/01/2018
    761 €
  • Vol Paris Daegu
    01/03/2018
    14/06/2018
    785 €
  • Vol Paris Guam
    20/04/2018
    23/04/2018
    849 €
  • Vol Paris Vladivostok
    26/04/2018
    09/05/2018
    867 €
  • Vol Paris Gwangju
    28/03/2018
    10/04/2018
    915 €
  • Vol Paris Koror
    14/04/2018
    20/04/2018
    920 €
  • Vol Paris Nandi
    30/04/2018
    05/05/2018
    940 €
  • Vol Geneve Ángeles
    19/12/2017
    04/01/2018
    1254 €
  • Vol Paris Maui
    29/11/2017
    01/12/2017
    1404 €
  • Vol Paris Rotorua
    25/11/2017
    02/12/2017
    1474 €
  • Vol Paris Tainan
    04/05/2018
    07/05/2018
    1745 €
Voldiscount.com permet de trouver les tarifs les plus avantageux pour la réservation de votre billet d'avion Korean Air. L'agence est la référence pour économiser et comparer les tarifs de vols Korean Air discount. Pouvoir faire un choix réfléchi sans avoir à chercher pendant des heures et profiter des prix les plus bas, c'est l'avantage qu'offre Voldiscount.com pour votre vol sec sur la compagnie Korean Air. Grâce au comparateur de billets d'avion de Vol Discount, il suffit d'entrer une ville et ses dates et on trouve, en un clic, une multitude de possibilités de réservation sur Korean Air. Voyager sans se ruiner, c'est possible, et acheter un billet d'avion Korean Air avec un comparateur est la meilleure solution pour profiter des tarifs les plus bas du moment de la compagnie.

Avis Korean Air : 16 / 20 (4 avis)
Votre avis sur Korean Air :

Actualités Korean Air et autres compagnies aériennes

  • 24/11/2016 08h30
    Korean Air : une nouvelle ligne, des fréquences en plus et des annulations

    Korean Air a fait savoir qu’elle commencera à desservir Barcelone à partir du 28 avril 2017 pour ce qui sera sa deuxième desserte en Espagne. Par ailleurs, la compagnie sud-coréenne a également fait savoir qu’elle rajoutera des fréquences vers 3 destinations aux États-Unis et annulera ses vols vers Siem Reap et vers l’Arabie Saoudite.

    Entre Séoul-Incheon et Barcelone-El Prat, la compagnie sud-coréenne opèrera 3 rotations hebdomadaires (lundi, mercredi et vendredi) à compter du 28 avril 2017. Pour le transport, elle a opté pour un Boeing 777-200ER pouvant accueillir jusqu’à 248 passagers. Concernant les horaires des vols, ils n’ont pas encore été détaillés au moment d’écrire ces lignes, ce qui sous-entend que les réservations ne sont pas encore possibles à l’heure qu’il est. Cette ligne sera opérée en situation de monopole, mais également en partage de codes avec Air France. D’ailleurs, l’accord passé avec la compagnie française couvre aussi son autre ligne espagnole, à savoir celle à destination de Madrid. En tout, Korean Air compte désormais 14 destinations européennes.

    Concernant les renforcements annoncés aux États-Unis, suite aux nombreuses sollicitations de ses voyageurs, Korean Air va y asseoir un peu plus sa présence, surtout sur la Côte Ouest. À terme, San Francisco devrait être desservie à un rythme biquotidien, Seattle 7 fois par semaine au lieu de 5 et Los Angeles 3 fois par jour au lieu de 2 (de juin à août).

    Cependant, il y a quand même quelques lignes sur lesquelles Korean Air constate une baisse conséquente du nombre de voyageurs. Ainsi, pour ne pas baisser sa rentabilité, elle envisage d’en supprimer quelques-unes. C’est le cas de la ligne à destination de Siem Reap au Cambodge à partir de février prochain. Cette ligne est proposée chez plusieurs compagnies, mais ce n’est pas la concurrence qui semble décourager Korean Air. En fait, elle justifie cette suspension par « le manque d’infrastructures touristiques sur place ».

    Au même titre que la ligne à destination de Siem Reap, celle menant à Djeddah (avec escale à Riyad) sera également suspendue pour une durée indéterminée. Mais cette fois, il semblerait que ce soit la crise économique touchant l’Arabie Saoudite qui en est la raison.

  • 16/07/2016 11h00
    La Corée du Sud et l’Iran s’entendent pour plus de vols

    Au lieu de 4 rotations hebdomadaires comme le préconisait l’accord signé en 1998, la Corée du Sud et l’Iran ont conclu une entente pour faire passer ce chiffre à 11.

    L’entente concerne bien sûr les deux aéroports Séoul-Incheon et Téhéran-Imam Kholmeini. Ce nouvel accord tient compte à la fois du transport de passagers et l’activité cargo. La Corée du Sud et l’Iran espèrent ainsi renforcer leur relation, à la fois sur le plan économique que sur le plan culturel. Ce rajout de vols a pu être possible grâce à la levée des sanctions contre le Moyen-Orient. On parle ici des vols directs qui devraient également réduire les temps de vols (jusqu’à 10h en moins par rapport aux vols faisant escale aux Émirats Arabes Unis).

    Si auparavant Korean Air était la seule compagnie sud-coréenne autorisée à voler vers l’Iran, ce nouvel accord devrait changer la donne et permettre aux compagnies comme Asiana Airlines d’y jouer aussi un rôle. Ce serait une grande première pour cette dernière qui ne dessert aucun pays du Moyen-Orient (contre 5 pour sa compatriote).

  • 12/04/2016 12h00
    Korean Air se renforce à Paris

    Pour la prochaine saison estivale, la compagnie Korean Air envisage d’opérer une augmentation de fréquences à destination de Paris, et ce, en passant à 8 vols par semaine au lieu de 7. Même si Korean Air l’avait envisagé plus tôt, le vol rajouté ne se passera pas à bord d’un Airbus A380 comme c’est le cas avec la rotation quotidienne.

    En plus du vol journalier qu’elle opère entre les deux capitales donc, la compagnie sud-coréenne proposera un vol supplémentaire par semaine (samedi) sur la ligne Séoul – Paris. Le vol rajouté sera opéré en Boeing 777-200ER d’une capacité totale de 248 places. L’appareil décollera de Séoul-Incheon à 11h et de Paris-CDG à 18h (atterrissages respectifs à 16h et le jour suivant à 11h50). Pour rappel, la rotation déjà existante part de Corée du Sud à 13h05 et de la France à 21h (atterrissages respectifs à 18h30 et le jour suivant à 15h). Cette ligne est opérée en partage de codes avec Air France (laquelle y propose aussi un vol par jour de son côté) et en concurrence avec Asiana Airlines.

    Par ailleurs, Korean Air a fait savoir qu’elle s’envolera le 5 mai prochain à destination d’Okinawa-Naha pour une desserte quotidienne. Le B777-300ER choisi pour le transport décollera de Corée du Sud à 15h30 et du Japon à 19h05 (atterrissages respectifs à 17h55 et 21h35). Sur cet axe, la compagnie sud-coréenne retrouve sa compatriote Asiana Airlines ainsi que les compagnies Peach, Jeju Air, Eastar Jet et Jin Air.

  • 13/03/2016 15h00
    Korean Air pourra s’envoler vers l’Iran

    Alors qu’elles étaient deux compagnies sud-coréennes à se positionner pour des dessertes en terres iraniennes, c’est en faveur de Korean Air que le ministère iranien des infrastructures et des Transports a opté, au grand dam d’Asiana Airlines.

    Ainsi, Korean Air pourra donc programmer des dessertes régulières, notamment 4 rotations hebdomadaires. Pour l’instant, aucune destination n’a été évoquée, mais Korean Air a un an pour prendre une décision. Il lui sera aussi incombé le choix du type de desserte qu’elle veut mettre en place, si elle préfère se contenter du transport de passagers, si elle se lance dans l’activité de fret ou alors les deux en même temps. Pour le moment, pour rallier l’Iran, les voyageurs sud-coréens sont obligés de passer par les compagnies Emirates Airlines, Etihad Airways ou Qatar Airways avec forcément des escales dans leur base respective.

    La Corée du Sud et l’Iran devraient aussi voir se renforcer leur relation économique avec la programmation par Korean Air de vols directs entre les deux pays. En Iran, Korean Air retrouvera Air France (qui sera de retour à Téhéran-Imam Kholmeni d’ici le 17 avril), British Airways, Lufthansa, Austrian Airlines, Alitalia, Aeroflot, Aegean Airlines, Turkish Airlines, China Southern Airlines et bien d’autres encore.

  • Archive : 02/01/2015 08h30
    Un vol supplémentaire vers Paris pour Korean Air

    En plus du vol quotidien opéré en Airbus A380, la compagnie Korean Air proposera durant la saison estivale (du 16 mai au 3 octobre) un vol supplémentaire par semaine (samedi) entre Séoul-Incheon et Paris-CDG, lequel sera confié à un Boeing 777-200ER.

    Avec au maximum 248 passagers à son bord (8 en Première, 28 en Affaires, le reste en Économie), le B777-200ER décollera depuis la capitale sud-coréenne à 11h10 et depuis celle de la France à 18h pour des atterrissages prévus respectivement à 16h et le jour suivant à 12h. Rappelons que la compagnie sud-coréenne n’est revenue à Paris qu’en mars dernier. Elle opérait alors un vol par jour en A380 avec un départ programmé à 13h20 à l’aller et à 21h au retour (arrivées respectives à 18h20 et le jour suivant à 15h). Cette ligne est opérée en partage de codes avec Air France et en concurrence avec Asiana Airlines.

    La première fois que Korean Air a desservi Paris en A380, c’était le 26 septembre dernier. Paris-CDG est alors devenue le 4e aéroport à accueillir un superjumbo de la compagnie sud-coréenne après ceux de New York-JFK, Los Angeles et Atlanta.

  • Archive : 03/04/2014 13h00
    Une vague coréenne à Paris cet été

    Les 2 compagnies sud-coréennes Asiana Airlines et Korean Air ont, toutes les deux, décidé de se renforcer à Paris durant la saison estivale. Si la première se contente de rajouter une rotation supplémentaire, la deuxième a décidé non seulement d’augmenter ses fréquences, mais également d’y déployer un plus gros avion.

    Pour Asiana Airlines, le renforcement se traduit par le passage à 5 vols par semaine au lieu de 4 sur sa ligne Séoul – Paris, un changement visible à partir du 24 mai prochain. À partir de cette date, il y aura un vol tous les jours sauf le mardi et le jeudi. L’appareil chargé du transport décollera depuis Séoul-Incheon à 12h30 et depuis Paris-CDG à 19h50 (atterrissages respectifs à 17h50 et le jour suivant à 13h50). Les passagers français pourront trouver à Séoul des vols de correspondances vers la Chine, le Japon, le Cambodge, le Vietnam, Singapour, les Philippines, la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie, la Birmanie et même l’Australie.

    Du côté de Korean Air, il sera question d’un passage à un rythme quotidien (au lieu de 5 vols par semaine) et du déploiement d’un Airbus A380. Le nombre de fréquences change, mais pas les horaires des vols, le départ se tenant toujours à 13h05 à l’aller et à 21h au retour (arrivées respectives à 18h20 et le jour suivant à 14h50). Cette ligne est opérée en partage de codes avec Air France.

  • Archive : 31/03/2014 07h30
    Korean Air : le superjumbo de nouveau à Paris

    Le 30 mars dernier, la desserte de Paris en Airbus A380 a recommencé pour Korean Air, le superjumbo de la compagnie n’ayant plus foulé le sol de la capitale française depuis maintenant 15 mois.

    Dorénavant, l’A380 sera utilisé par la compagnie sud-coréenne sur 5 des 7 vols par semaine (pas ceux du mardi et jeudi qui restent à la charge d’un Boeing 777-300ER) qu’elle propose à destination de Paris-CDG. Le superjumbo quitte Séoul-Incheon à 13h05 pour atteindre Roissy à 18h20 ; inversement, il décollera à 21h et atterrira le jour suivant à 14h50. Cette liaison, qui est sujette à un accord de partage de codes avec Air France, est aussi proposée par la compagnie Asiana Airlines.

    Comme dit auparavant, Korean Air n’en est pas à son premier déploiement de l’A380 à Paris. L’appareil faisait déjà la navette entre les deux capitales du 26 septembre 2011 au 31 décembre 2012. Actuellement en possession de 8 A380 (sur 10 commandés), la compagnie sud-coréenne s’en sert aussi pour desservir Hong Kong, New York, Los Angeles et New York. La livraison des appareils restants devrait survenir avant la fin de cette année. Pour information, au niveau de la configuration, Korean Air a opté pour 407 sièges répartis sur 3 classes : 12 en Première, 94 en Affaires et le reste en Économie.

    Outre Korean Air, Paris-CDG est aussi desservi en A380 par Air France, Singapore Airlines, Thai Airways, Malaysia Airlines et Emirates Airlines.

  • Archive : 13/03/2014 16h00
    Korean Air : que des A380 vers New York

    Le Boeing 777-300ER chargé de la deuxième rotation quotidienne opérée par la compagnie Korean Air à destination de New York laissera sa place à un Airbus A380 à partir du 25 mai prochain.

    Le superjumbo deviendra donc le seul modèle utilisé par la compagnie sud-coréenne sur sa ligne Séoul – New York. Le premier vol de la journée est déjà à la charge d’un A380 à l’heure actuelle. Pour rappel, les départs depuis Séoul-Incheon sont programmés à 10h05 et 19h30 (arrivées respectives à 11h20 et 20h40) et ceux depuis New York-JFK à 14h et 0h50 (arrivées le lendemain, respectivement à 17h20 et 4h10).

    Sur cette ligne, Korean Air subit directement la concurrence de sa compatriote Asiana Airlines et indirectement celles de Delta Air Lines (au départ de Détroit et Seattle), American Airlines (au départ de Dallas) et United Airlines (depuis San Francisco et Chicago).

    Un mot sur les A380 de Korean Air, la compagnie en possède actuellement 8 exemplaires et attend la livraison de 2 autres avant la fin de cette année. Les appareils sont configurés de façon à accueillir 12 passagers en Première, 94 en Affaires et 301 en Économie, ce qui fait 116 sièges de plus que le B777-300ER.

    Prochaine destination pour l’A380 de Korean Air, Paris-CDG accueillera 5 fois par semaine le superjumbo (une desserte qui compte 7 vols par semaine en tout) à partir de fin mars. Cette ligne sera opérée en partage de codes avec Air France, avec, cette fois encore, la concurrence directe d’Asiana Airlines.

  • Archive : 24/02/2014 07h00
    Un accord de codes-share entre Korean Air et Air Tahiti Nui

    Les deux compagnies Korean Air et Air Tahiti Nui vont développer un accord de partenariat, un partage de codes portant sur la ligne Tokyo– Papeete.

    Grâce à ce futur accord, les passagers de la compagnie sud-coréenne pourront avoir accès, sous codes KE, aux vols proposés par Air Tahiti Nui entre Papeete-Faa’a et Tokyo-Narita. En tout, la compagnie tahitienne y opère 2 vols par semaine (lundi et samedi). Le départ depuis Narita est programmé à 17h55 pour une arrivée prévue le jour même à 10h05 (passage de la ligne de changement de date oblige) ; dans l’autre sens, les vols ont lieu le vendredi et le dimanche avec un décollage à 8h10 et un atterrissage le jour suivant à 15h25). Pour rallier l’aéroport japonais, les passagers sud-coréens ont à leur disposition les 5 rotations quotidiennes proposées par Korean Air. Outre ce partage de codes, Korean Air et Air Tahiti sont déjà liées par un accord interligne.

    Pour information, Air Tahiti Nui ne souffre d’aucune concurrence sur la ligne Papeete – Tokyo. D’ailleurs, cette liaison fait déjà l’objet d’un autre accord de codes-share qu’elle a passé avec Japan Airlines. Outre les deux compagnies asiatiques, le transporteur tahitien compte aussi comme partenaires en partage de codes Air France, American Airlines, Qantas Airways, Air New Zealand et Vietnam Airlines.

    Pour ce qui est de Korean Air, outre les autres membres de Skyteam, elle a déjà conclu des accords similaires avec Emirates Airlines, Etihad Airways, Philippine Airlines, Alaska Airlines, WestJet, LAN Airlines et Aircalin.

  • Archive : 22/10/2013 15h30
    Extension de l’accord de partage de codes entre Korean Air et Etihad Airways

    Les deux compagnies Korean Air et Etihad Airways ont convenu d’étendre l’accord de partage de codes qui les unit avec le rajout de 6 nouvelles destinations.

    Même si Korean Air et Etihad Airways sont partenaires depuis août 2009, elles n’ont conclu un accord de partage de codes qu’en juillet dernier, l’accord portant alors sur les vols des deux compagnies entre Séoul et Abou Dhabi. Aujourd’hui, elles ont décidé d’inclure 6 nouvelles destinations à l’entente. Grâce à cette extension, Korean Air pourra apposer son code sur les vols de la compagnie du Golfe au départ d’Abou Dhabi vers Johannesburg, Mascate et Khartoum (en attente de l’aval des autorités gouvernementales pour cette dernière). En contrepartie, Etihad Airways pourra proposer à ses passagers les vols du transporteur sud-coréen en partance de Séoul-Incheon vers Honolulu, Hong Kong et Vancouver.

    Comme pour la plupart des accords de partage de codes, les programmes de fidélité des deux compagnies (Etihad Guest pour Etihad Airways et SKYPASS pour Korean Air) sont mis en commun. Outre les accumulations des miles, ils incluent un accès aux salons d’aéroports et l’enregistrement prioritaire des excédents de bagages pour les membres Premium.