La compagnie Lan Chile

Première compagnie aérienne chilienne, LAN Airlines voit le jour en 1929. Toutefois, elle n'acquiert ce nom qu'en juin 2004 lorsque l'ancienne LAN Chile fusionne avec ses filiales LAN Peru, LAN Ecuador, LAN Dominicana et LAN Express. De son hub principal à l'Aéroport International Arturo Merino Benítez à Santiago, LAN Airlines transporte autant de passagers que du cargo ou du courrier vers l'Amérique du Nord et du Sud, l'Europe et l'Océanie. Membre de l'alliance oneworld depuis 2000, LAN Airlines et son personnel navigant commercial sont connus pour l'excellence de leur service qui leur ont valu d'être élus, selon Skytrax en 2009, les meilleurs d'Amérique du Sud.
  • Lan Chile
  • Lan Chile
  • Lan Chile
  • Lan Chile
  • Lan Chile

Vols Lan Chile pas chers (Tarifs à partir de, en classe économique)

Compagnies
Vols Lan Chile
Départ
Retour
Prix TTC
  • Vol Papeete Île de Pâques
    20/02/2018
    06/03/2018
    375 €
  • Vol Geneve Cusco
    07/03/2018
    23/03/2018
    780 €
  • Vol Geneve Arequipa
    03/12/2017
    07/12/2017
    785 €
  • Vol Papeete Santiago Du Chili
    10/07/2018
    24/07/2018
    786 €
  • Vol Paris Iquitos
    29/12/2017
    16/01/2018
    827 €
  • Vol Paris Trujillo
    03/02/2018
    12/02/2018
    832 €
  • Vol Paris Tarapoto
    16/01/2018
    27/01/2018
    835 €
  • Vol Paris Chiclayo
    17/03/2018
    23/03/2018
    836 €
  • Vol Paris Antofagasta
    09/02/2018
    20/02/2018
    876 €
  • Vol Paris Concepción
    30/01/2018
    01/06/2018
    888 €
  • Vol Paris Cuenca
    25/11/2017
    17/02/2018
    899 €
  • Vol Paris Piura
    30/11/2017
    10/12/2017
    928 €
  • Vol Geneve Galapagos
    31/03/2018
    07/04/2018
    944 €
  • Vol Paris Puerto Montt
    15/02/2018
    18/02/2018
    944 €
  • Vol Paris Tacna
    01/05/2018
    26/05/2018
    948 €
  • Vol Paris Arica
    21/02/2018
    01/03/2018
    966 €
  • Vol Paris Punta Arenas
    06/04/2018
    14/04/2018
    967 €
  • Vol Paris Ayacucho
    09/02/2018
    12/02/2018
    985 €
  • Vol Paris Copiapó
    17/02/2018
    26/02/2018
    998 €
  • Vol Papeete Rio de Janeiro
    30/01/2018
    06/02/2018
    1064 €
  • Vol Papeete Lima
    10/07/2018
    24/07/2018
    1190 €
  • Vol Papeete Buenos Aires
    26/12/2017
    09/01/2018
    1312 €
  • Vol Geneve Calama
    10/02/2018
    12/02/2018
    1415 €
  • Vol Papeete Sao Paulo
    12/12/2017
    02/01/2018
    1499 €
  • Vol Papeete Londres
    12/12/2017
    09/01/2018
    1614 €
Voldiscount.com permet de trouver les tarifs les plus avantageux pour la réservation de votre billet d'avion Lan Chile. L'agence est la référence pour économiser et comparer les tarifs de vols Lan Chile discount. Pouvoir faire un choix réfléchi sans avoir à chercher pendant des heures et profiter des prix les plus bas, c'est l'avantage qu'offre Voldiscount.com pour votre vol sec sur la compagnie Lan Chile. Grâce au comparateur de billets d'avion de Vol Discount, il suffit d'entrer une ville et ses dates et on trouve, en un clic, une multitude de possibilités de réservation sur Lan Chile. Voyager sans se ruiner, c'est possible, et acheter un billet d'avion Lan Chile avec un comparateur est la meilleure solution pour profiter des tarifs les plus bas du moment de la compagnie.

Avis Lan Chile : 15 / 20 (8 avis)
Votre avis sur Lan Chile :

Actualités Lan Chile et autres compagnies aériennes

  • Archive : 21/01/2013 11h45
    LATAM: trafic en hausse de 7,8% en 2012

    Le groupe LATAM, né de la fusion entre LAN Airlines et TAM Brazilian Airlines, a enregistré une hausse de 7,8% de son trafic passager en 2012 par rapport à l’année précédente.

    Selon les résultats préliminaires révélés par le groupe aérien d’Amérique latine le 17 janvier 2013, 64,983 millions de passagers ont voyagé l’année dernière dans ses avions, le coefficient d’occupation global progressant de 2,6 points à 78,5%. 13,4 millions de voyageurs ont emprunté ses lignes internationales en 2012 (+11,7%), contre 33,55 millions au Brésil (+2,4%) et 18,021 millions sur les lignes intérieures au Chili, en Argentine, au Pérou, en Equateur et en Colombie (+16,2%).

    Le revenu passager kilomètre a progressé en 2012 de 7,8%, le trafic international en représentant plus de la moitié (+7,2%). Côté coefficient d’occupation, le trafic domestique en pays hispanisants a progressé de 1 point à 78,7% (c’est là que la hausse des capacités a été la plus forte, +14,3%), celui au Brésil de 4,8 points (73,6%) et celui à l’international de 0,9% à 82%. Côté transport de fret, le coefficient de remplissage a reculé de 1,3 point à 58,7%.

    La fusion de LAN Airlines et TAM Brazilian a créé l’un des plus grands groupe aériens au monde en termes de réseau, avec une flotte de 320 avions qui opère des vols passagers vers environ 150 destinations dans 22 pays (fret : 169 destinations dans 27 pays).

    Rappelons que LAN Airlines est l’une des huit compagnies victimes de l’immobilisation forcée des Boeing 787 Dreamliner, et a cloué au sol ses trois exemplaires en service (sur 22 commandés). TAM Brazilian n’en a commandé aucun.

  • Archive : 17/11/2012 14h00
    Un gros résultat déficitaire pour LATAM Airlines

    Malgré un trafic et des revenus en hausse, le groupe LATAM (LAN Airlines + TAM Brazilian Airlines) a dégagé une grosse perte de 63,7 millions de dollars durant le troisième trimestre. Selon le groupe, l’explication est à chercher du côté de l’augmentation de la taxe aéroportuaire au Chili.

    Le groupe LATAM accuse la taxe d’aéroport au Chili (qui est passée de 17% à 20%) d’être la principale cause de son mauvais résultat de ce troisième trimestre. En effet, le groupe a dû débourser pas moins de 70,4 millions de dollars pour s’acquitter de cette charge. Ajouté aux 19,5 millions de dollars de coûts relatifs au processus de fusion, le résultat négatif était inévitable.

    Pourtant, LATAM reste optimiste quant à son avenir et lorgne sur 600 à 700 millions de dollars d’économies par an à partir de l’année 2014. Et elle compte également sur l’évolution fulgurante du marché du transport aérien au Brésil, un phénomène qui tend à s’amplifier d’année en année. Pour preuve, en octobre dernier, on y a constaté une croissance du trafic de 8,8% par rapport à 2011. Les recettes du groupe ont atteint durant le dernier trimestre les 3,265 milliards de dollars contre 1,455 milliards en 2011 à la même période. Pour les trois premiers trimestres, LATAM a constaté une croissance de 7,3% de son trafic par rapport à celui de l’année dernière.

    Par ailleurs, le groupe LATAM a fait part de son intention d’acquérir de nouveaux appareils ; pour cela, il est prêt à dépenser 9, 14 milliards de dollars. Le groupe ambitionne d’opérer une flotte de 379 avions d’ici 2015 (contre 323 appareils à l’heure actuelle).

  • Archive : 03/09/2012 09h30
    Le Dreamliner arrive chez LAN Airlines

    La compagnie chilienne LAN Airlines a pris possession du premier exemplaire des 32 Boeing 787 Dreamliner à Everett le 31 août dernier.

    Avec cette acquisition, LAN Chile devient la compagnie de lancement du Dreamliner en Amérique du Nord et Amérique latine. Le modèle qui a intégré sa flotte est de la version 787-8 (sur 22 commandés contre 10 pour la version 787-9), lequel est configuré pour accueillir 30 passagers en Affaires et 217 en Économie, une configuration que la compagnie appliquera également à ses futurs B767.

    Les premières destinations confiées à l’appareil pourraient être Buenos Aires (à partir du 1er novembre), Lima (dès le 1er novembre aussi), Los Angeles, Madrid ou encore Francfort en partance de Santiago.

    À ce jour, le Dreamliner est aussi en service (par ordre chronologique) chez All Nippon Airways, Japan Airlines et Ethiopian Airlines. La prochaine à s’ajouter à la liste, juste derrière LAN Chile, sera Air India. L’avionneur américain en livrera ensuite chez United Airlines, China Southern Airlines, LOT Polish Airlines et Qatar Airways (pas forcément dans cet ordre).

  • Archive : 26/03/2012 17h00
    Un Sydney –Santiago pour Qantas Airways

    Une nouvelle liaison est apparue sur le programme de vols de la compagnie Qantas Airways le 26 mars dernier, une ligne reliant Sydney à Santiago du Chili. /p>

    La liaison Sydney – Santiago est opérée depuis lundi par Qantas Airways en Boeing 747-400. Cette ligne est concernée par un accord de partage de codes avec LAN Airlines. Elle comptera 3 vols par semaine (lundi, mercredi et samedi). Le départ se fera dans la capitale australienne à 11h pour une arrivée prévue à 9h55 heure locale ; dans l’autre sens, le décollage se tiendra à 13h35 pour un atterrissage prévu le jour suivant à 17h55. Sa partenaire de code-share LAN Airlines relie les deux capitales tous les jours en A340-400 avec une escale à Auckland.

    Un mot sur les appareils utilisés par Qantas Airways pour la desserte, ils disposent des mêmes sièges-lits que ceux des A380 en classe Affaires, d’un snack-bar en self service en Économie et des divertissements en tout genre. Pour ce faire, 250 millions de dollars ont été dépensés par la compagnie pour la configuration de 9 jumbo-jets.

    Outre LAN Airlines, Qantas Airways a développé des accords de partage de codes avec les autres membres d’Oneworld ainsi qu’avec Air France, Vietnam Airlines, Air Tahiti Nui, Aircalin et bien d’autres encore.

  • Archive : 30/08/2011 12h00
    LAN Airlines s’envolera de nouveau vers La Havane

    LAN Airlines atterrira de nouveau à La Havane à compter de février 2012, depuis Lima (Pérou) cette fois-ci non plus au départ de Santiago du Chili (abandonnée depuis avril).

    C’est LAN Peru qui assurera les trois vols hebdomadaires sur cette ligne, si auparavant c’était LAN Chile qui s’occupait de la ligne Santiago – La Havane. Des Airbus A319 de LAN Peru relieront donc Lima à la capitale cubaine : départs à 12h25 (arrivées à 17h50), retours à 18h40 (arrivées à 00h05). Cette filiale de LAN Airlines y fera face à TACA Peru.

    D’autres compagnies ont également lancé de nouvelles lignes à destination de Cuba depuis le début de la saison estivale, il s’agit de Copa Airlines Colombia (depuis Bogota), Avianca TACA (depuis San Salvador) et Interjet (depuis Mexico).

    L’aéroport international José Marti de La Havane est déjà desservi par plusieurs compagnies, y compris la compagnie nationale Cubana de Aviacion. Citons entre autres KLM, Air Canada, Air France ou encore Aeroflot…

  • Archive : 21/08/2011 09h00
    LAN Chile et TAM Brazilian : tournant décisif concernant leur fusion

    C’est ce mercredi prochain que la Cour constitutionnelle chilienne donnera son verdict quant à la fusion entre LAN Chile et TAM Airlines (TAM Brazilian).

    Cela fait maintenant un an que le processus a commencé, et c’est notamment du côté chilien que les choses traînent. En effet, Pal Airlines, un transporteur régional du Chili, a déposé une plainte auprès de cette Cour pour anti-consitutionnalité de cette fusion. Pas d’anicroche cependant du côté brésilien, car le ministère de la Justice local via le département anti-trust a donné son feu vert à cette fusion, pas plus tard que la semaine dernière. Cette entité étatique estime en effet que cette alliance n’est pas anticoncurrentielle. Au Brésil, on n’attend plus que la décision du Conseil administratif de défense économique (CADE), qui en principe ne devrait pas s’y opposer.

    Au Chili par contre, après la liquidation de la plainte de Pal Airlines, la Cour du Chili devra encore statuer sur cette fusion en tenant en compte la loi anti-trust, un processus qui devrait encore prendre 2 à 3 mois.

    En cas d’aval, cette alliance donnera naissance à LATAM, qui deviendra alors le plus puissant groupe aérien en Amérique latine, dont le réseau comprendra alors 115 destinations réparties dans 23 pays. Celles-ci seront desservies avec un total de 280 appareils. Ce nouveau groupe emploiera en outre pas moins de 40 000 personnes.

  • Archive : 31/07/2011 17h03
    TAM Brazilian : un vol de plus sur son Sao Paulo – Orlando

    La ligne directe Sao Paulo – Orlando (Floride) de TAM Brazilian (TAM Airlines) deviendra biquotidienne à compter du 2 août.

    Ce deuxième vol supplémentaire sera assuré par des Airbus A330 tri-classes de 221 places : départ de Sao Paulo à 00h55 (arrivée à 9h00), retour depuis Orlando à 10h55 (arrivée à 20h20). TAM Airlines est toujours sans rivale sur cette route inaugurée en 2008, par contre elle n’est pas la seule à desservir cette ville américaine. La demande est en forte croissance sur cette ligne, étant donné qu’Orlando (6ème ville de Floride) abrite le fameux parc de loisirs Disneyland.

    Le groupe LATAM Airlines, prévu être le plus grand transporteur en Amérique du sud, ne verra pas le jour avant janvier 2012 étant donné que les autorités chiliennes n’ont toujours pas donné leur aval quant à la fusion de LAN Chile avec TAM Airlines.

  • Archive : 07/07/2011 10h00
    LAN Airlines : plus de fréquences vers l’Amérique du Nord

    Cet hiver, LAN Airlines et ses filiales LAN Chile, LAN Peru et LAN Ecuador renforceront leurs dessertes respectives vers l’Amérique du Nord, notamment Los Angeles.

    A part LA, New York, Miami et Mexico seront donc aussi concernées par des augmentations de fréquences et de capacités des dessertes. Par exemple, à compter du 26 novembre, LA sera desservie 12 fois par semaine (10 normalement) avec des Boeing 767-300 : départs de Lima à 1h05 (arrivée à 6h50). En dehors du lundi et du vendredi, départs à 12h40 (arrivée à 18h25). De son côté, la liaison entre Santiago du Chili et Los Angeles pourra accueillir beaucoup plus de passagers à partir du 12 novembre, avec l’arrivée d’un Airbus A340-300 en remplacement des 767 précédents. Par contre, les deux vols hebdomadaires seront maintenus : départs mardi et samedi à 23h45, retours mercredi et dimanche à 14h00.

    Du côté de LAN Chile, un vol supplémentaire fera son apparition à partir du 30 octobre sur son Santiago – New York JFK, devenant ainsi une ligne quotidienne : départ en B767-300 à 22h25 (arrivée à 7h15), retour depuis JFK à 19h40 (arrivée à 8h30). Diminution de fréquence par contre chez LAN Ecuador, qui dessert également JFK depuis Guayaquil : de neuf vols hebdomadaires à un vol quotidien.

    Augmentation en revanche sur le Miami – Guayaquil qui passe de quatre à cinq vols hebdomadaires. En dehors du lundi et du jeudi, départs à 23h40 (arrivée à 4h00) ; et en dehors du mardi et du vendredi, retour depuis Miami à 7h40 (arrivée à 12h05). Et pour finir, 10 vols supplémentaires au moins seront rajoutés entre Santiago et Mexico d’ici début 2012.

  • Archive : 25/05/2011 10h30
    LAN Chile se retire doucement de Madrid

    A partir de la mi-juillet, la compagnie chilienne LAN Chile réduira petit à petit la fréquence des vols reliant Santiago du Chili à Madrid.

    De dix, les vols hebdomadaires sur cette ligne passeront d’abord à neuf, à compter du 16 juillet prochain, et il ne restera plus qu’un vol quotidien à partir du 13 août. Pour cette même période, LAN Chile supprimera trois vols hebdomadaires vers Paris.

    Ce vol quotidien sera assuré par des Airbus A340 qui quitteront le Chili à 18h30 pour atterrir en Espagne à 13h45, d’où ils redécolleront à 23h55 pour arriver le lendemain à 7h40. Les vols supplémentaires seront disponibles seulement le jeudi et le samedi. De Santiago : départ 18h10 – arrivée 13h25. De Madrid : départ 23h30 – arrivée 7h20, le vendredi et le dimanche. Ces deux vols ne seront plus en août. Sur cette ligne, LAN Airlines a Iberia comme unique concurrente.

    Par contre, la compagnie de l’alliance Oneworld opèrera sept vols hebdomadaires entre Santiago et Francfort. Ce sera également à partir du 15 juillet.

    Actuellement, LAN Airlines et ses filiales en Argentine, Colombie, Equateur et au Pérou attendent encore les autorisations nécessaires concernant la fusion avec TAM Brazilian Airlines, laquelle aboutira à LATAM Airlines. Ce sera le premier groupe aérien en Amérique latine.

  • Archive : 04/05/2011 11h51
    LAN Chile met un terme à la desserte de La Havane depuis Santiago

    La compagnie chilienne LAN Chile suspend les rotations entre la capitale chilienne, Santiago, et cubaine, La Havane, en raison de la hausse continue du prix du carburant.

    LAN Chile (LAN Airlines) réajuste pour la énième fois son catalogue de vol à cause du prix élevé du carburant qui représente 30 % des coûts d’exploitation de la compagnie. Elle a ainsi annoncé l’abandon de la ligne Santiago-La Havane opérée tous les samedis, à compter du 7 mai. Elle pourrait cependant reprendre la liaison au quatrième trimestre 2011, via la route Lima-La Havane.

    Les voyageurs qui se sont déjà procuré des billets sur cette ligne seront acheminés via les vols de remplacement des compagnies Aeromexico et Copa Airlines avec qui LAN Chile a conclu des accords de code share.

    Il s’agit de la troisième route suspendue par la compagnie nationale chilienne en raison de la hausse du prix du kérosène. La première victime fut la ligne Santiago-Toronto , puis la route Santiago-Paris (qui sera suspendue à partir du 16 juillet). L’ajustement de son réseau va en revanche lui permettre de proposer un vol supplémentaire entre Santiago et la ville allemande de Francfort.

    En ce qui concerne ses lignes domestiques, LAN chile a également interrompu les vols entre Lima au Pérou et Carthagène en Colombie.