Voyage Nouvelle-Calédonie

Guide voyage Nouvelle-Calédonie - Océanie

Voyage Nouvelle-Calédonie Voyage Nouvelle-Calédonie Voyage Nouvelle-Calédonie Voyage Nouvelle-Calédonie

Guide touristique Nouvelle-Calédonie : des atouts indéniables !

La Nouvelle-Calédonie est un véritable paradis sur terre, qui abrite des merveilles de toutes sortes, des paysages somptueux, des plages de sable blanc, des eaux transparentes, des poissons de toutes les couleurs, des fleurs étonnantes... tout pour faire rêver. Les activités ne manquent pas, sports nautiques, randonnée, visites d'aquariums naturels et farniente sur la plage. Vous profiterez et découvrirez également les nombreux produits de la mer, poissons et fruits de mer, et les légumes locaux peu connus en France. N'hésitez pas à prendre le bus qui vous conduira un peu partout sur la Grande Terre à moindre coût.

Guide de vacances Nouvelle-Calédonie : un territoire facile à voyager

Il y a peu d'inconvénients lors d'un séjour en Nouvelle-Calédonie, à condition de disposer de suffisamment de temps et d'argent pour ne pas avoir à faire le choix entre toutes les merveilles que vous pouvez voir et dont vous pouvez profiter sur place. Il faudra toutefois faire un peu attention à certains animaux marins qui peuvent présenter un danger, en mer ou sur la plage. D'autre part, le respect de la «coutume» peut paraître contraignant, mais il permet de faciliter largement le séjour et de découvrir la civilisation Kanak et ses subtilités.

Guide du tourisme gastronomie Nouvelle-Calédonie

Guide touristique gratuit gastronomie Nouvelle-Calédonie - Océanie : cuisine métissée

Parmi tous les plats d'origines diverses que vous trouvez sur les tables de Nouvelle-Calédonie, considérez que le bougna, d'origine mélanésienne, est le plat national, car c'est celui qui vous sera proposé si vous séjournez en tribu. Il consiste en un mélange de viande ou de poisson au lait de coco, de patates douces, de taros et d'ignames, placé dans des feuilles de bananier, cuit à l'étouffée dans un four kanak. Les produits de la mer, poissons, crabes, langoustes, coquillages se consomment sans modération et, parmi les viandes, le cerf, la roussette, sorte de chauve-souris, les bulimes, les escargots, ou le ver de bancoule, doivent être tentés. Les fruits et légumes, sont ceux que l'on trouve dans les régions tropicales : taros, ignames, patates douces, avocat, ananas, mangues, fruits de la passion, mais on peut aussi se nourrir à l'européenne.

Guide touristique gastronomie Nouvelle-Calédonie gratuit : le kawa

Les Calédoniens ont une prédilection pour le vin et la bière, en particulier la bière Number One brassée localement. Les vins sont le plus souvent importés d'Australie, de Nouvelle-Zélande et de France. La boisson locale est le kawa ou kawa-kawa, à base de racines de poivrier sauvage, que l'on peut trouver en supermarchés, mais pour en profiter vraiment, il faut le partager en tribu, en signe d'amitié, mais n'en ramenez pas en métropole, elle est interdite à la vente car considérée comme un stupéfiant.

Guide culture - Nouvelle-Calédonie

Guide culture Nouvelle-Calédonie - Océanie gratuit : le melting pot calédonien

Ce qui caractérise la Nouvelle-Calédonie, c'est le mélange des cultures qui la composent. Il y a les Mélanésiens, que l'on appelle aussi les Kanaks, plus de 40 % de la population de tout l'archipel, les Calédoniens ou Caldoches, descendants des colons français et représentant à peu près 30 % de la population, et un grand nombre de ressortissants de Wallis. Sont aussi très bien représentés les Métropolitains, appelés Métros ou Zoreilles, ainsi que des Indonésiens et des Vietnamiens. En ville, vous rencontrerez en majorité des Métros et des Caldoches des villes, mais pour rencontrer la culture kanak, il faudra vous rendre en brousse et séjourner en tribu.

Guide touristique gratuit culture Nouvelle-Calédonie : la culture kanake

Les Kanakes accordent une grande importance leur culture qui accorde la priorité au «clan» par rapport à l'individu. Le respect de la coutume est très important et toutes les relations sociales y sont soumises, garanties de bonnes relations entre les différents clans, dans le respect des ancêtres. Pour séjourner en tribu, des cigarettes, de la nourriture et divers petits cadeaux, vous permettront de pratiquer la coutume et les rituels autorisant à visiter certains lieux tabous, après autorisation du chef de clan. Les Kanakes sauront vous indiquer la marche à suivre. Enfin, le kaneka, est un mélange de musique traditionnelle aux accords de reggae, qui a pris une place importante depuis les «événements» qui se sont produits en Nouvelle-Calédonie de 1984 à 1988.

Guide du tourisme histoire Nouvelle-Calédonie

Guide touristique histoire Nouvelle-Calédonie gratuit : la colonisation et l'exploitation du nickel

Lorsque le premier Européen, James Cook, met le pied en Nouvelle-Calédonie, en 1774, des Mélanésiens peuplent l'île. La Pérouse débarque l'année suivante et la France prend possession des lieux en 1853 et crée Nouméa l'année suivante. En 1864, Napoléon III crée le bagne où sont envoyés 5000 communards, parmi lesquels Louise Michel, anarchiste. Dès cette époque, la population kanak se révolte régulièrement, en particulier en 1878, avec à sa tête le grand chef Ataï. Durant la Seconde Guerre mondiale, 50.000 soldats américains séjournent en Nouvelle-Calédonie, et en 1946, l'île devient territoire d'outre-mer. L'économie de l'île tient surtout sur l'exploitation du nickel, dont les gisements son découverts en 1864, mais ce n'est qu'après les années 1960 que cette exploitation prend de l'ampleur.

Guide histoire Nouvelle-Calédonie - Océanie gratuit : la recherche de l'indépendance

Dans les années 1980, on assiste à une montée du mouvement indépendantiste Kanak qui aboutit au drame de la grotte d'Ouvéa en 1988 et à la signature des accords de Matignon, quelques semaines après. Cet accord fixe l'évolution institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie pour les 20 années suivantes et accorde à l'île un statut unique de partage de souveraineté, accordant une place particulière à la loi coutumière chère au coeur des Kanak.

Guide géographie Nouvelle-Calédonie - Océanie

Guide géographie Nouvelle-Calédonie - Océanie gratuit

La Nouvelle-Calédonie est un archipel de l'Océan Pacifique, de plus de 18.000 km2. L'île principale, Grande Terre, fait 400 km de long et 50 km de large et son centre est occupé par une chaîne de massifs montagneux culminant à 1.629 m pour le mont Panié. La côte ouest, ou «côte sous le vent» accueille de larges plaines adaptées pour la culture et l'élevage, et des baies magnifiques. Au nord, on trouve la brousse et des plages sauvages. Côté est, la végétation est luxuriante, les côtes découpées en baies profondes, des falaises surplombent la mer et vous pouvez admirer des cascades, des vallées verdoyantes et des formations rocheuses. Au sud, les sols rouges, le lagon bleu et la végétation tropicale créent un paysage étonnant. Enfin, de petites îles coralliennes prolongent Grande Terre, l'île des Pins, au sud-est, l'archipel des Belep au sud-est et les îles Loyauté au nord.

Guide touristique gratuit géographie Nouvelle-Calédonie : le climat calédonien

La Nouvelle-Calédonie bénéficie de deux saisons correspondant à un climat tempéré tropical océanique. L'été austral ou saison chaude dure de mi-novembre à mi-avril, la température est alors de 25 à 27 °C, et les précipitations sont importantes, mais avec des risques de cyclones. Pendant la saison sèche, de mi-mai à mi-septembre, les températures baissent un peu, de 20 à 23 °C.

Guide du tourisme loisirs Nouvelle-Calédonie

Guide touristique loisirs Nouvelle-Calédonie gratuit : les activités culturelles

Les musées, comme le Centre Tjibaou, sont l'occasion de découvrir la culture Kanak, tout comme les divers centres culturels du territoire. Il y a également des théâtres et des salles de concerts, mais aussi les restaurants et les bars de Nouméa dans lesquels se produisent de petites troupes et des groupes. En ce qui concerne le cinéma, la salle de La Foa propose une programmation de cinéma d'auteur et de vieux films et organise un festival annuel du cinéma.

Voyage loisirs - Nouvelle-Calédonie : sorties et visites

L'aquarium des lagons donne l'occasion de découvrir la vie sous-marine du lagon. Pour la famille, une visite s'impose au parc aquatique du Kendu Beach, où des piscines et toboggans permettent de passer une journée active. Au coeur de Nouméa, le parc forestier offre une immersion dans la vie animale et végétale de Nouvelle-Calédonie et vous avez des chances d'apercevoir un Cagou, un oiseau à huppe spécifique de la région. Enfin, vous ne devez pas manquer de faire une balade d'une journée à l'îlot Canard et de prendre le sentier sous-marin permettant d'observer des milliers de poissons multicolores dans leurs écosystèmes.

Guide transports Nouvelle-Calédonie - Océanie

Voyage transports Nouvelle-Calédonie : les transports collectifs

Pour franchir les 45 km qui séparent l'aéroport de Nouméa, le taxi est le plus cher, mais il y a aussi des navettes, des bus urbains ou la location de voiture. Sur place, Air Calédonie permet de se rendre sur les îles des Pins, Loyauté, Maré, Lifou et Ouvéa et les touristes peuvent se procurer un Air Calédonie Pass pour atteindre les îles voisines. Pour parcourir la Grande Terre, les bus ne manquent pas et sont économiques. La destination est indiquée sur le pare-brise et le bus s'arrête dans tous les villages qu'il traverse. Enfin, le bateau Betico 2, un grand catamaran rapide, relie Nouméa aux différentes îles voisines, l'île des Pins et les îles Loyauté.

Voyage transports - Nouvelle-Calédonie : voiture, vélo et taxi

À partir de 19 heures, seuls les taxis, les voitures et les vélos roulent à Nouméa et vous pouvez prendre le taxi pour différents trajets, mais le coût est un peu élevé. Le vélo est un moyen de transport marginal, mais il peut être utile pour se déplacer sur les îles. Enfin, il est possible de louer une voiture sur la Grande Terre, mais aussi sur les îles des Pins et Loyauté. Les routes sont généralement bien entretenues, mais on y trouve souvent des nids de poules. Toutefois, attention aux dangers que représentent la conduite en état d'ivresse, les excès de vitesse et les animaux vagabonds.

Conseils pratiques Nouvelle-Calédonie - Océanie

Guide touristique Nouvelle-Calédonie et conseils pratiques : formalités

La Nouvelle-Calédonie, comme les autres territoires d'outre-mer, ne fait pas partie de l'espace Schengen, il faut donc disposer d'un passeport pour y entrer, d'autant que les escales aux États-Unis ou en Asie rendent ce document indispensable. Le franc pacifique (FCFP) est la monnaie locale et vous pouvez vous en procurer au distributeur de billets en arrivant, d'ailleurs le liquide sera nécessaire pour aller sur l'île des Pins ou les îles Loyauté. En Nouvelle-Calédonie, le coût de la vie est élevé, en particulier dans les hôtels et les restaurants, mais la vie pratique est similaire à la métropole. Aucune vaccination n'est indispensable.

Guide et conseils pratiques Nouvelle-Calédonie - Océanie : la coutume

La «coutume» est une notion primordiale en Nouvelle-Calédonie, c'est pourquoi il faut demander l'autorisation du chef de tribu avant de pénétrer sur des terres, dans les îles ou en brousse. En souvenir de votre séjour, vous pouvez vous procurer des objets d'artisanat local, des objets en vannerie, des statuettes en bois ou en pierre à savon ou des vêtements, paréos ou robes «mission» ou «popinée»... sans oublier l'essence de niaouli, produit typique que vous trouverez à la distillerie de Boulouparis. Le pourboire n'est pas une pratique courante en Nouvelle-Calédonie.

Carnet de route Nouvelle-Calédonie - Océanie

Guide touristique Nouvelle-Calédonie et carnet de route : Nouméa et la Grande Terre

À Nouméa, il vous faudra voir le marché de la baie de la Moselle, le centre culturel Tjibaou, les plages de la Baie des citrons et de l'Anse Vata et le mont Ouentoro, et faire du snorkelling à l'îlot d'Amédée. Un tour de la Grande Terre implique de disposer d'environ une semaine pour découvrir des paysages sauvages et inoubliables : comme le parc des Grandes Fougères, la plage de Poé, la cascade de Tao, Hienghene où l'on peut faire du kayak de mer, Houaïlou, Bourail, un ancien village de bagnards et l'inévitable GR1, avec vue panoramique à partir du pic du Pin, les chutes de la Madeleine et la réserve botanique...

Guide touristique Nouvelle-Calédonie et carnet de route : l'île des Pins et les îles Loyauté

Sur l'île des Pins, les plages de Kanuméra et Kuto sont incontournables, tout comme Vao et les totems de la baie Saint-Maurice, une excursion en pirogue dans la baie d'Upi, la baie d'Oro dans laquelle vous trouverez une piscine naturelle, et vous pouvez ajouter les vestiges du bagne d'Ouro ou le pic N'ga. Les îles Loyauté, avec Ouvéa, Maré et Lifou, proposent de nombreuses curiosités et richesses naturelles, des plages, des randonnées, des falaises, des baies extraordinaires... mais du temps est indispensable pour en faire le tour.

Guide du tourisme activités sportives Nouvelle-Calédonie

Voyage activités sportives Nouvelle-Calédonie : le nautisme

Si l'on considère les 300 jours d'ensoleillement en Nouvelle-Calédonie et la douceur des températures, il est évident que le lagon est le terrain de jeu de tous les sportifs. Kite-surf et planche à voile peuvent se pratiquer à tout moment, tout comme la plongée sous-marine pour découvrir les fonds marins et la célèbre barrière de corail. Et si la plongée ne vous est pas accessible, un masque et un tuba sont suffisants pour découvrir des merveilles au fond des mers. Enfin, pêche sous-marine et pêche au gros sont des activités très prisées et la richesse de l'océan s'y prête particulièrement bien.

Guide activités sportives - Nouvelle-Calédonie : randonnée sous toutes ses formes

La Nouvelle-Calédonie est un paradis pour tous les randonneurs, qu'ils aiment les balades à pied, en VTT ou à cheval. Les possibilités sont particulièrement variées et ne se limitent pas à la seule promenade, elles sont aussi une opportunité de découvrir une faune et une flore très riches, en particulier des oiseaux de toutes sortes, aussi bien sur le «parc de la rivière bleu» que dans les petites îles de l'archipel. D'une façon générale, les Calédoniens sont très sportifs et les équipements ne manquent pas, sur toute l'île, pour les amateurs de toutes sortes de sports.